Les Lavandières

 Fantôme de femme qui lave son linceul ou son linge la nuit

Origine

     Le mot lavandière était autrefois donnée aux femmes qui passaient leur journée à laver le linge dans les lavoirs.lavandiere

    Donc par extension, les fantômes de femme qui lavent leur linge la nuit, sont des lavandières.

La cause de leur mal

     Toutes les femmes ne se transforment pas en lavandière. Voici les différents cas possibles :

          ♦ Des femmes dont leur linceul était sale, quand elle fut enterrée. Le linceul est un drap qui entoure les morts pour les protégés. Si il était sale, le mort ne pouvait pas accéder aux portes de l’au de-là. Les lavandières passent dont chaque nuit à laver leur linceul dans l’espoir de passer dans l’autre monde.

          ♦ Des femmes avares, qui ont économisé sur le savon, en utilisant à la place des cailloux. L’avarice est un péché capital dans la religion chrétienne.

   ♦   Les femmes qui ont nettoyé leur linge, le dimanche. C’est le jour du repos.

          ♦ Des femmes mortes en couche avec leur enfant, souvent leur linge était souillé.

          ♦ Des femmes qui ont pratiqués l’avortement, acte puni par l’église.

Les différentes Lavandières

      Les lavandières de nuit sont contées en Bretagne, sous le nom de Kannerezed-noz (kannerezed =lavandière, et noz=nuit). Mais elles peuvent être présentes partout, où il y a des lavoirs, des fontaines… des points d’eau où les femmes venaient battre le linge. Cependant, c’est surtout dans la culture celtique que nous les retrouvons, sous différents noms en fonctions des régions :

          ♦ En Irlande et Angleterre on parle de Banshee

         En Écosse de Bean Nighe

         ♦ Au Pays Basque, on conte les légendes de la lamia. Cependant la lamia est sympathique, elle fait partie de la famille des lutins.

Caractéristiques

      La lavandière est un fantôme très dangereux, sauf pour la femme qui semble être immunisé.lamiagd Elle est vêtue d’une longue robe, elle a souvent de très long cheveux (autrefois c’était une coupe à la mode). Souvent les légendes content, qu’elles sont des vieilles femmes, mais sur ce point, méfiez vous ! Enfin dans certains histoires, elle pleure, elle gémi ou elle cri. Elle est souvent très courtoise et douce à votre encontre. Elles peuvent être seule ou en groupe.

Conseils

      Pour lui échapper il faut suivre quelques conseils :

           Si une lavandière vous demande de l’aider à essorer son linceul et à l’étendre. Il suffit de tourner le linceul toujours dans le même sens. La lavandière ne comprendra pas pourquoi l’essorage ne s’en fini pas, vous laissera partir de fatigue. Si vous essorez le linceul en le faisant tourner dans les deux sens, vos os se briseront sur place.

            Si vous entendez du bruit la nuit prés d’un lavoir ou d’une fontaine, éviter d’être curieux. Si jamais vous allez voir, éviter de vous en approcher de trop prés, garder vos distantes, pour ne pas vous faire assommer par mégarde par un battoir. Mais ne refusez pas de les aidez, si non, elles vous noieront dans l’eau du lavoir.

           Si vous voyez une femme étendre son linge la nuit de pleine lune, soit c’est votre voisine qui veut faire blanchir son linge, soit c’est une lavandière, donc éviter d’aller dire « bonsoir » ou d’être vu, au cas où.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s