0

Alp-luachra

Fée sordide

…..Dans le folkore Irlandais, Just-halver ou Alp-luachra est une fée ou plutôt une sorte de vers maléfique. Ce que je vais vous raconter sur cet être va vous dégouter ! 

…..En Irllande, il n’ai pas conseiller de faire la sieste dans les champs prés d’une riviére, car une Alp Luachra pourrait être avalé par mégarde. Ce ver invisible des médecins va vivre et ce multiplier dans l’estomac de sa victime. Elle va mangé toute la nourriture de sa victime, au fil du temps l’humain mourra de faim. Cependant, il est possible de la faire sortir, en mangeant un plat très salé, elle va sortir pour boire si on se met prés d’une riviére.

 

Publicités
0

Beuffenie

Méchante fée

bourgogneDans les légendes et les mythes de la Bourgogne (France), nous trouvons une fée du nom de Beuffenie. C’est pas un personnage très recommandé :  pour les uns c’est une fileuse punitive et pour les autres un croquemitaine. Elle fut observé sous les traits d’une vielle femme.

 

lieux frappait par la fée

Clamerey (Côte-d’Or en région Bourgogne-Franche-Comté), elle est vu comme une fileuse nocturne

Le perron de la la Louise (pierre qui n’existe plus ?), la légende raconte qu’une fée, faisait sa cuisine sur ce rocher la nuit, comme elle devait chanter quand elle faisait sa popote, elle effraie les voyageurs. Il semblerait que cet édifice rocailleux était pendant un temps une pierre de justice (pour couper la tête des condamnés à mort).

Nan-sous-Thil (Côte-d’Or en région Bourgogne-Franche-Comté) la beuffenie est vue comme une fée, récompensant les bonnes fileuses. Lors du carnaval, elle rentrait dans les maisons pour observer les jeunes filles, les mauvais fileuses étaient punis. Si on la rencontré la nuit, ce n’était pas de bonne augure.

Noidan (Côte-d’Or en région Bourgogne-Franche-Comté) Elle est vu comme un croquemitaine, car elle a la réputation de fait bouillir les enfant dans sa cheminée.

Rocher de la beuffenie (Vic-sous-Thil, Côte-d’Or en région Bourgogne-Franche-Comté) ensemble de granite.

Une légende raconte qu’elle avait mangé les enfants d’une femme. Celle ci pria la vierge (sainte dans les croyances chrétiennes), la Sainte jeta un sort, Beuffenie et son compagnon fut transformé en pierre. Cette légende ne tient pas debout, la vierge ne fait pas ce genre d’action, elle fait des miracles (vision, guérison….) Cependant, dans les mythes païens, nous retrouvons des trolls transformés en pierre à la lumiére du jour. Je pense qu’il y a eu une interprétation chrétienne.vold'enfants

 

Carnaval de beuffenie

Elle est chassait le 13 janvier. Les villageois organisaient un étrange carnaval. Un homme était déguisé en vielle femme. Il était suivit par d’autres hommes qui agitaient des grelots, des casseroles….Le but était de faire le plus de bruit possible. Ils déambulaient dans les rues, ce rite chassait la fée.

Ce carnaval clôture les fêtes de noël et symbolise que le jour prend toujours le dessus sur la nuit, que la peur n’est qu’une épreuve à franchir.

0

Befana

mère noël d’Italie

befana

…..Il y a fort longtemps, Befana une divinité de la nature ou la déesse Strenia (qui donna les étrennes), rencontra les rois mages. Ils l’invitèrent à venir avec eux pour rencontrer le petit Jésus. La femme refusa, rentra chez elle, pour préparer de bonnes sucreries (gâteaux, chocolats…). Elle fut prise de regret ou ensorceler ou christianiser. Elle essaya désespérément de retrouver la caravane des rois mages, mais ce fut sans espoir. Elle offrit sur la route des sucreries aux enfants qu’elle rencontra.sorciéreaspirateur

…..Depuis ce jour, elle apporte des sucreries dans la nuit du 5 au 6 janvier (pour l’épiphanie). Les enfants doivent poser une chaussette, Befana rempli de bombons la chaussette. Pour les enfants sages, des caramels et des chocolats, mais pour les garnements du charbon. Avec le temps elle est devenue plus souple, elle offre des réglisses à la place des charbons.

…..Befana est super facile à reconnaitre, c’est une gentille sorcière monter sur un balai. Elle a le sourire, elle a un sac de sucreries et un autre de charbon.

0

Baba yaga

esprit de la foret

 

babayagaBaba Yaga est une personnage majeur des histoires russes, slaves, roumaine…. Elle porte différents costumes (chasseresse, mendiante, vieille femme….). Elle apparait dans différentes histoires, à différentes époques.

Du mon point de vue, c’est une fée. Elle représente la foret, comme une déesse ou une nymphe. Elle ne connaissant ni le bien, ni le mal. Elle a pour mission de guider le héros vers sa destinée. Alors elle sera un obstacle ou une bénédiction, elle sera multiple et toujours présente.

Baba Yaga peut être dangereuse, elle est parfois une ogresse ou elle peut tuez car vous avez marcher sur une brindille. Pour la reconnaitre, c’est plutôt simple, elle est décrite comme une femme mais avec des pattes d’oie ou de poule. De plus, Baba Yaga est une « mère », elle aurait des filles, des sœurs, des nièces…. L’entourage proche de la fée Slave ne se compose pas d’hommes, c’est une société matriarche. Les hommes si ils sont présent n’ont pas d’autorité, ni de droit sur les terres de la Baba Yaga. Cependant, ils sont souvent le coté sombre et ténébreux des esprits de la foret, le mal incarné.

 

0

Arifa

la bienheureuse

…..Arifa (signifie :le savoir) est une bonne dame dans le folklore Marocain. danseuseElle se manifeste comme beaucoup de fée domestique. Il faut être en difficulté, financière et affective. Elle fait appelle à elle, en offrant un cadeau, dans son cas du henné et des parfums. Le henné est une poudre de feuille, qui est utilisé dans beaucoup de rites de protection et de guérison.

…..Arifa va alors utilisé ce présent pour remplir la maison de joie et de bonheur. Les habitants sont imprégnaient ses présents et leur sourire va attirer les autres vers eux. Et la prospérité va de nouveau habiter la maison. Les personnes qui ont une fée, chez eux, n’ont plus cas la choyer avec des offrantes, de petits gâteaux bien sucré du Maroc, du henné et des parfums.

« Qui ne vit que pour soi, meurt dans la solitude » proverbe marocain

0

Dame Abundantia

fée de l’abondance

dame abondeDame Abundantia ou fée Abonde est connue depuis l’antiquité. Elle a aidé les gaulois puis les français.  Elle est une marraine fée, vêtue de blanc et de belle parure. Dame Holle, Tante Arie et les fées du logis sont ses cousines. Comme elle, elles se laissent inviter aux tables et jugent de l’aide qu’elle va y apporter.

Au cours de l‘antiquité, elle était une divinité de l’abondance et de la prospérité. Elle était une des nymphes qui permis de transformer la corne arrachée par Zeus à la chèvre Amalthée, en corne d’abondance. Puis nous retrouvons la belle sur les terres gauloises, sous le nom de Rosmerta. Et à partir du moyen age, elle prend le nome Abonde, Abandia, Dame Abundantia… un évêque de Paris la mentionne dans ses écrits.

Fée Abonde a pour habitude de se faire inviter ou de visiter les maisons. Au petit matin, les habitants y trouvent une maison brillante et scintillante ou du travail fini. Mais, elle abonde dans les dons généreux et utile, comme un verger gorgé de fruits, un potager gras de légumes, une miche de pain qui ne se finit jamais sur la table.

 

0

Pillywiggin

fée anglaise

     féepapillonEn Angleterre, elles peuplent les jardins et la nature. Elles sont facilement reconnaissable car elles ont des ailes de papillons, de libellules ou d’insectes. Elles sont de la taille d’une petite bête et vivent aux prés des autres animaux et des fleurs. Leur fonction première est la protection de la nature. Elles sont sans aucun doute des fées de la nature. Elles donnent des couleurs et de la force et l’hiver comme elle, elles hibernent. Certains disent qu’elles auraient le don de métamorphose, elles se transforment comme les chenilles en papillon.

     Les pillywiggins appartiennent à la cour des fées anglaises, les Seelies. Elles sont douces, chaleureuses et souriantes. Elles ont toujours la main sur le cœur. Mais peuvent être de vraies terreurs quand elles sont offusquées.