0

Canidie

Sorcière ou nécromancienne

 

Canidie est un personnage récurent dans les textes d’Horace (Poète latin, 1siécle avant JC). L’auteur l’a décrit comme une sorcière ou une nécromancienne ou une magicienne, en fonction des scènes et de ses actes.

Canidie est une légende ou un personnage de fiction.Les Historiens pensent qu’elle était une parfumeuse napolitaine, ce qui pourrait expliquer les références à la botanique.

Comme beaucoup de textes antiques, nous nous trouvons face à des problèmes de traductions car Canidie peut venir de « canidés », le chien le loup ou de « canities », décoloration du cheveux. Le mot est peut être un surnom, la peau de loup était porté en manteau et une femme aux cheveux blancs, qui est sage femme et qui connait les remèdes par les plantes, c’était courant à l’époque.

Les différentes descriptions de Canidie

♣ Canidie est plus perçue comme une femme peu jolie aux cheveux gris, qui est malheureuse en amour et crédule. Médée ou Circé d’autres personnages antique, elles sont vu comme de superbes femmes, pleines de charmes, dangereuse mais généreuse. Son amie Sagana, ou Sagane est plus vu comme une diseuse de bonne aventure, qui a toute la panoplie de la méchante sorcière avec ses cheveux en poils hérisson.

♣  Canidie est décrite comme une magicienne, car avec son amie Sagana, elle utilise les herbes pour créer des substances magique.

♣  Elle est aussi décrite comme une nécromancienne, avec son amie Sagana, elle prélève des ossements dans les cimetières, pour des rites. Elle faisait appelle aux morts pour augmenter ses pouvoirs. Canidie pratiquait la magie noire, mais pas une magie baba cool, elle a sacrifié un enfant pour reconquérir le cœur d’un homme.

♣ Elle pourrait aussi être une succube, car elle envoute les hommes.

J’ai vu de mes propres yeux marcher d’un pas ferme, dans une ample robe noire retroussée, Canidie, les pieds nus et les cheveux épars, hurlant avec l’aînée des Saganas ; leur pâleur les rendait l’une et l’autre effrayantes à voir. Elles se mirent à gratter la terre de leurs ongles et à déchirer de leurs dents une agnelle noire ; le sang imbiba la fosse, car elles voulaient ainsi évoquer les mânes, les esprits qui leur donneraient des réponses. Il y avait aussi une figurine de laine, une autre de cire ; la plus grande était celle de laine, faite pour châtier la plus petite, celle de cire, qui se tenait dans l’attitude des suppliants, comme déjà au moment de périr par une peine servile. L’une des sorcières invoqua Hécate, l’autre la cruelle Tisiphone ; on aurait pu voir errer les serpents et les chiens infernaux, et la lune rougeoyante, refusant d’être témoin de ces horreurs, se cacher derrière les hauts sépulcres.

Horace, Satires, I, 8, v. 23-36

 

 

Il faut savoir que Canidie était maudite et sa fin est térible. Car la magie a un prix et usée de magie si noire ne peux apporter que malheur et térreur. L’enfant qu’elle a sacrifier pour un rite de magie rouge avait juré de revenir la hanter, sous la forme d’une larve. Les larves sont des vampires psychique trés dangereux et sournois.

 

 

Publicités
Vidéo
0

Rose Hall Great House

Maison Hantée

 

….. En Jamaïque (Antilles), nous pouvons visiter une magnifique maison blanche Rose Hall Great House. Au regard des commentaires, il faut la visiter la nuit et avec le guide.

….. En 1820, John Palmer épouse Annie Paterson. Elle a tout jusque 17 ans, elle est très belle, orpheline et élevée dans la magie Vaudou Haïtienne. Elle aimait aussi se balader sur son cheval qui avait 3 pattes blanches et une noire. Les rumeurs courent sur un comportement  sexuelle insatiable et son plaisir vicieux quand elle regardait les esclaves se faire fouettés.

….. Après une énorme dispute avec son mari, il fut retrouvé mort le lendemain. Elle aurait empoisonné son café. Un esclave aurait eu des informations sur le décès de son mari mais lui aussi meurt. Annie Paterson devient la propriétaire d’une immense plantation de canne à sucre et de 200 esclaves.

….. Les rumeurs courent sur elle, elle est accusée de tuer les esclaves qui auraient partager sa couche. Cependant la terreur se fait juste, car elle poignarda son second mari et elle étrangle son troisième mari (ou il fut étranglé par son amant). En 1831, la maison fut en partie détruit lors du soulèvement des esclaves contre Annie Paterson.

….. Depuis son fantôme hante la plantation. En 1878, lors d’un rite, Annie le fantôme conduit le sorcier a la découverte d’une poupée vaudou cachée.

0

La barque des morts

bateau voguant vers un autre monde

Bretagne

Les bretons pensent que les morts ne peuvent traverser une rivière, un fleuve…. sans un pont ou un bateau. Ils existent plusieurs versions de la barque aux mort, qui sont légèrement différentes les unes des autres. En bref, c’est un bateau qui hante les cotes Bretagne et récolte les pires meurtriers ou des marins morts en mer (en fonction des histoires). Ce bateau se charge sans fin et erre autour des cotes bretonnes. Certains disent que la barque aux morts, accueillent les marins morts avant de les raccompagner dans leur port d’attache. Pour d’autre, c’est la barque qui conduit aux pays des morts, comme chez les égyptiens ou les grecques.

Lest an anaon ; sur les cotes du Finistère (Bretagne, France), le Lestran anaon se pose à quai la nuit. Nous pouvons le reconnaitre des autres bateaux car il a une anomalie. Le bateau semble tellement charger qu’il est prêt à couler alors qu’il ne semble ni avoir rien, ni personne à l’intérieur.

Bag er Maru; barque qui transporte dans morts, nous trouvons cette croyance dans les iles du Morbihan (Bretagne France), Belle île en Mer, Quiberon…

Bag noz ; barque des morts qui repêche les noyers pour les aider à rentrer chez eux ou les conduire vers l’au delà. Certains marins ont un anneau en or à l’oreille, cet anneau permettait de payer le batelier.

 

 

Grèce

Dans la Grèce antique, nous retrouvons aussi un passeur. Ce passeur s’appelle Charon et le fleuve à traverser, est le Styx. Il faut savoir que le passeur demander une pièce pour aller au royaume des morts. C’est pour cela que dans les rites funéraires grecque, les vivants posaient une pièce, sur chaque yeux. La monnaie permettait de payer le passeur.

 

Égypte

Les rites funéraires sont trés important chez les égyptiens, le dieu Anubis y veille.

Dans les tombeaux égyptiens, nous trouvons plusieurs représentations du bateau, cela permet à l’âme de voyager dans l’au delà. Pour les égyptiens de l’antiquité, à la mort, un passeur (Mekhenet) dans un bac (bateau plat) apparait. Le mort doit alors lui demander la permission de franchir le cours d’eau à bords de son bateau, pour accéder au pays des morts.

Enfin, le dieu Ré est représenté sur sa barque, du nom de Mésektet. Avec son bateau, il traverse la nuit (12heures), avant de renaitre dans la lumiére du matin. Au cours de son voyage dans la nuit, il affronte les force du chaos.

 

0

Drude

Esprit malfaisant en Allemagne

…..Le drude ou druden est dans le folklore allemand ou autrichien, un esprit dit « cauchemar« . Le drude se pose sur la poitrine des humains endormis. Delà, il l’en fait subir des cauchemars, il leur donne des oppressions, des asphyxies, des réveils brusques, des sensations d’étranglements ou étouffements.

…..Certains pensent que ce sont des âmes meurtries, en quête de victime. Le drude n’a pas de corps, il intègre différents objets ou vivants (pierre, ciseaux, animaux…). Les humains victimes d’un drude, doivent subir un  rite de désenvoutement. Le seul moyen est de fixé l’âme à un animal, le drude le tuera dans le temps, par manque de sommeil.

Il existe des talismans pour se prémunir de l’attaque d’un drude.

♦     Porter un pentagramme (un Drudenfuss en allemand)

♦     Porter ou proteger sa maison avec un pierre avec un trou naturel ( Drudenstein en allemand), ce type de caillou permet de voir l’autre monde, il faut regarder à travers le trou.

0

Cauchemar

peur de la nuit

    Nous nous sommes tous réveillés au moins une fois, en sueur ou tremblant après un cauchemar .Le cauchemar est un rêve qui créé en nous, une sensation d’oppression, de peur, d’horreur et d’anxiété. Dans un cauchemar, nous vivons une situation de danger.  Et seule, le réveil nous libère !!!

Les cauchemars

.

Le cauchemar est un être qui passe par le trou de serrure. Et se hisse dans votre lit par le bout du lit ou par un pied hors de la couette. Ce fantôme monte sur vous et vient se poser sur votre torse. Vous ressentirez une sensation d’oppression, votre respiration se trouvera écrasé, parfois la sensation d’être pris à la gorge se fait sentir.  Ce fantôme peut vous tuer, je vous conseil de ne pas dormir seul, pour avoir quelqu’un à réveiller au cas où, vous ne pourrez vous en libérer seul. Où d’avoir prés de vous, une lumiére pour l’éblouir ou un couteau en fer pour le chasser.

Le fantôme cauchemar est souvent décrit comme une veille femme, mais il peut porter bien d’autres visages.

 

Les différents cauchemars

.

Un cauchemar et son contenu est différents d’une personne à l’autre. Alors il est difficile savoir qui en est l’origine, notre inconscient ou un être maléfique.

…..♦ La chimère est un animal effroyable, qui symbolise souvent le cauchemar sous une forme iconographique.

…..♦ Les drudes sont des fantômes cauchemar allemand ou autrichien

…..♦ Les elfes, ne sont pas tous bons. Certains, les Alps s’amusent à faire cauchemarder les gens pendant leur sommeil.

…..♦ Les succubes et incubes sont des démons qui ont la faculté de nous influencer par les rêvés.

…..♦ Les vampires hypnotiseurs  ou vampires psychiques vont se nourrir de votre énergie vitale (qui n’est pas du sang), ils ne laissent pour souvenir de leur vision, des cauchemars.

 

Conseils

.

pour éviter les cauchemars, il est recommandé de

…..♦ mettre une pierre creuse dans sa maison

….♦ porter un pentagramme

…..♦ attraper l’esprit par les doigts (conseil personnel, retourner le petit doigt, ça fait très trés mal)

 

1

La légende de Jack O’lantern

    Jack o’lantern ou citrouille lanterne, est une histoire du folklore Irlandais, qui conte : pourquoi la nuit Halloween, on creuse des navets ou des citrouilles ? Les lumières dans les citrouilles ou les navets, sont symbole d’espoir pour les âmes perdues. Comme Jack, elles peuvent se protéger du froid et du noir par la lumière.
     Pour les américains, le légume a creuser,  sera une citrouille, pour les Irlandais traditionnels c’est un navet. Le but est de creuser le légume pour y mettre une petite bougie, on y forme aussi des visages, souvent tristes ou affreux mais ils peuvent être heureux.

Histoire

*

      Une nuit, Jack était ivre dans une taverne. Par mégarde, il bouscula le diable. Celui-ci lui demande de pactiser avec lui. Mais Jack veut y réfléchir avant de donner sa réponse, alors il demande au diable un verre pour mieux penser. Le diable se transforme en pièce pour payer le tavernier. Mais Jack met la pièce dans sa poche et file à l’anglaise. Le diable se retrouve prisonnier de sa métamorphose car Jack a une croix en argent dans sa poche. Quand il libère le diable, il lui demande en contre partie de lui laisser 10 ans.
     10 ans après, le diable revient à lui. Jack lui demande avant de conclure le pacte, de lui donner une pomme. Le diable monte dans un pommier, c’est alors que Jack, grave une croix dans l’arbre. Le diable est prisonnier de l’arbre. Pour le faire descendre, Jack négocie un pacte avec le diable, jamais le diable n’aura son âme.
     A sa mort, Jack ne peut accéder au paradis, trop avare, trop ivre, trop pécheur… Alors, il descend en enfer, mais le diable ne peut l’accepter car il lui a promis de ne jamais prendre son âme.
    Jack est devant les portes de l’enfer, il fait froid et noire. Il demande au diable, si il n’aurait pas une lumière pour ne pas se perdre entre le paradis et l’enfer.  Il lui donne un navet, Jack le creuse et met une cendre incandescente. Depuis, Jack parcourt les ténèbres avec sa petite lumiére.

0

Anaon

Âme Damnée

fantome

…..Anaon vient du Breton, qui signifie « Défunt« . Dans les croyances populaires bretonne, les vivants et les morts cohabitent. Quand quelqu’un meurt, il part en paix dans l’autre monde ou il reste sur terre. Lors des funérailles, on dit souvent « aet eo gant an Anaon« , qui se traduit par « il est allé avec les défunts« . Cette petite phrase est un anti sort pour aider le mort à trouver sa route. Les bretons ont même une cloche, pour signaler un mort sur terre ou en mer «  »Kloc’h an Anaon« . Les vivants calment et honorent les âmes damnées par des prières, des lieux de cultes, des offrandes…. Par exemple, à un mariage, on parle des morts et les cimetières sont bien entretenues.

….. Nous retrouvons des rites étranges, comme le fait de tousser ou de montrer sa présence ou de dire « Si l’Anaon est là, paix à son âme », avant de traverser une clôture ou de déplacer un talus, une pierre…. Les Bretons croient qu’ils peuvent déranger un mort, donc il l’avertisse de leur présence pour ne pas les contrarier. Une âme damnée en colère s’est pas jolie à voir !

 

…..♦   En Bretagne, il existe un parcours le Tro Breiz, un pèlerinage que doit faire tous les bretons. Si non, quand ils mourront, ils seront damnés à le faire infiniment.

…..♦   Dans la baie des trépassés (Finistére, france) on raconte que lors de la nuit de noël, on entent les morts chantaient dans un bateau.

Baie des Trépassés dans le Finistère (France)

Baie des Trépassés dans le Finistère (France)