0

La barque des morts

bateau voguant vers un autre monde

Bretagne

Les bretons pensent que les morts ne peuvent traverser une rivière, un fleuve…. sans un pont ou un bateau. Ils existent plusieurs versions de la barque aux mort, qui sont légèrement différentes les unes des autres. En bref, c’est un bateau qui hante les cotes Bretagne et récolte les pires meurtriers ou des marins morts en mer (en fonction des histoires). Ce bateau se charge sans fin et erre autour des cotes bretonnes. Certains disent que la barque aux morts, accueillent les marins morts avant de les raccompagner dans leur port d’attache. Pour d’autre, c’est la barque qui conduit aux pays des morts, comme chez les égyptiens ou les grecques.

Lest an anaon ; sur les cotes du Finistère (Bretagne, France), le Lestran anaon se pose à quai la nuit. Nous pouvons le reconnaitre des autres bateaux car il a une anomalie. Le bateau semble tellement charger qu’il est prêt à couler alors qu’il ne semble ni avoir rien, ni personne à l’intérieur.

Bag er Maru; barque qui transporte dans morts, nous trouvons cette croyance dans les iles du Morbihan (Bretagne France), Belle île en Mer, Quiberon…

Bag noz ; barque des morts qui repêche les noyers pour les aider à rentrer chez eux ou les conduire vers l’au delà. Certains marins ont un anneau en or à l’oreille, cet anneau permettait de payer le batelier.

 

 

Grèce

Dans la Grèce antique, nous retrouvons aussi un passeur. Ce passeur s’appelle Charon et le fleuve à traverser, est le Styx. Il faut savoir que le passeur demander une pièce pour aller au royaume des morts. C’est pour cela que dans les rites funéraires grecque, les vivants posaient une pièce, sur chaque yeux. La monnaie permettait de payer le passeur.

 

Égypte

Les rites funéraires sont trés important chez les égyptiens, le dieu Anubis y veille.

Dans les tombeaux égyptiens, nous trouvons plusieurs représentations du bateau, cela permet à l’âme de voyager dans l’au delà. Pour les égyptiens de l’antiquité, à la mort, un passeur (Mekhenet) dans un bac (bateau plat) apparait. Le mort doit alors lui demander la permission de franchir le cours d’eau à bords de son bateau, pour accéder au pays des morts.

Enfin, le dieu Ré est représenté sur sa barque, du nom de Mésektet. Avec son bateau, il traverse la nuit (12heures), avant de renaitre dans la lumiére du matin. Au cours de son voyage dans la nuit, il affronte les force du chaos.

 

Publicités
1

La légende de Jack O’lantern

    Jack o’lantern ou citrouille lanterne, est une histoire du folklore Irlandais, qui conte : pourquoi la nuit Halloween, on creuse des navets ou des citrouilles ? Les lumières dans les citrouilles ou les navets, sont symbole d’espoir pour les âmes perdues. Comme Jack, elles peuvent se protéger du froid et du noir par la lumière.
     Pour les américains, le légume a creuser,  sera une citrouille, pour les Irlandais traditionnels c’est un navet. Le but est de creuser le légume pour y mettre une petite bougie, on y forme aussi des visages, souvent tristes ou affreux mais ils peuvent être heureux.

Histoire

*

      Une nuit, Jack était ivre dans une taverne. Par mégarde, il bouscula le diable. Celui-ci lui demande de pactiser avec lui. Mais Jack veut y réfléchir avant de donner sa réponse, alors il demande au diable un verre pour mieux penser. Le diable se transforme en pièce pour payer le tavernier. Mais Jack met la pièce dans sa poche et file à l’anglaise. Le diable se retrouve prisonnier de sa métamorphose car Jack a une croix en argent dans sa poche. Quand il libère le diable, il lui demande en contre partie de lui laisser 10 ans.
     10 ans après, le diable revient à lui. Jack lui demande avant de conclure le pacte, de lui donner une pomme. Le diable monte dans un pommier, c’est alors que Jack, grave une croix dans l’arbre. Le diable est prisonnier de l’arbre. Pour le faire descendre, Jack négocie un pacte avec le diable, jamais le diable n’aura son âme.
     A sa mort, Jack ne peut accéder au paradis, trop avare, trop ivre, trop pécheur… Alors, il descend en enfer, mais le diable ne peut l’accepter car il lui a promis de ne jamais prendre son âme.
    Jack est devant les portes de l’enfer, il fait froid et noire. Il demande au diable, si il n’aurait pas une lumière pour ne pas se perdre entre le paradis et l’enfer.  Il lui donne un navet, Jack le creuse et met une cendre incandescente. Depuis, Jack parcourt les ténèbres avec sa petite lumiére.

3

Belenos

dieu du soleil

Bélénos  est un dieu solaire pour les celtes et les gaulois. Belenos se traduirait pas quelque chose de brillant. Il est le symbole de la lumiére, de la santé et du printemps. Il est le fils de Dagda (dieu druide). Dans les iconographies, il est souvent associé à un serpent à tête de bélier.

Le Dieu Bélénos est célébré lors des fêtes de Beltaine (1er mai), qui célèbre le retour du soleil, avec le temps la fête de beltaine deviendra les feux de la St Jean. Lors de ses rites, ils étaient de coutume de faire passer des troupeaux entre des feux de joie souvent sur des sommets. Les sommets étaient choisie pour deux raisons, la première loin des villes, loin du chao, donc plus prés du moi intérieur et des esprits. La seconde semble évidente pour les humains du XXIéme siécle, les sommets sont plus prés du soleil donc du dieu.

Site de Steinberg (alsace, France): à quelques pas du Petit Ballon se situe le site de Steinberg. C’est un amoncellement de granite et de mégalithique naturelle. Ce site est un lieu sacré, les croyants viennent pour prier le dieu du Soleil.

 

0

Ankoù

Le serviteur de la mort dans le Folklore Breton

 

direction l'enferLes bretons (les celtes) n’ont pas vraiment peur de la mort, car ils pensent qu’ils vont aller dans l’autre monde. Mais l’Ankou leur rappelle qu’un jour, ils doivent quitter cette terre et dire adieu à leur proche. C’est peut être pour cela que Ankou vient de deux mots bretons, « Anken » signifiant chagrin et « Ankoun » qui se traduit pas oubli.

L’Ankou est le serviteur de la mort, il se ballade la nuit sur les plaines bretonnes, avec sa charrette à la collecte des futurs morts. Les habitants qui vont passer prochainement dans l’au delà l’entendent, grâce aux bruits spécifique de sa charrette. La morphologie de l’Ankou varie en fonction des légendes, c’est un homme maigre et grand aux cheveux blanc ou ressemblant à un squelette. Cependant, tous se mettent d’accord qu’il a un faucille et une grande cape.

Une légende raconte que lors de la nuit des Merveilles (25 décembre), l’Ankou prévient ceux qui ne passeront pas la future année, en les frôlant.

0

Gauvain

Chevalier de la table ronde

….chevalier-noir.Sir Gauvain est le fils du roi des Orcades (Îles Orkney au Nord de l’écosse) et de  Morgause (sœur de Morgane et demi sœur d’Arthur par alliance entre sa mère Ygraine et Uther Pendragon). Il a des frères qui sont comme lui chevalier :

Agravain : qui trahit Lancelot et Gureniévre en les denonçant

Gatheris : qui meurt tué par Lancelot ou en mangeant une pomme donné par Gueniévre

Gareth : qui tua sa mère car elle se trouva infidèle

Sir Gauvain n’est pas beaucoup chanté dans les textes français mais c’est un héros dans la littérature anglaise. Il est connu de tous pour sa force et sa courtoisie, il est même nommé le meilleur chevalier de la table ronde. Il était la main droite d’Arthur et un bon ami de Lancelot. Avec son cheval Gringalet, il forme un duo de combattant, respecter par tous.

Histoire de Gauvain est difficile à donner car les versions divergent et en fonction des époques (un vrai casse tête). Mais nous pouvons dire que  : Ce chevalier a été ensorcelé par une sorcière. Sa force est lié au soleil, plus le soleil monte plus il était fort donc la nuit Sir Gauvain n’était qu’un homme. Gauvain est la main droite d’Arthur, il le suit dans tous ses combats. Morgane (demi sœur d’Arthur) avait enchanté un chevalier ( Bercilak, le chevalier vert), Gauvain a réussi à ne pas trahir sa dame, il a montré sa force, son  courage et sa loyauté. Il devrait être le chevalier qui gagne le Graal, mais pour des raisons inconnues, c’est pas lui. Est ce qu’il était amoureux d’une femme ? Après la quête du Graal, la cour d’Arthur devient triste et se querelle. C’est à ce moment là, que Lancelot tue un ou deux frères de Gauvain à cause de son amour pour Guenièvre.  Le chevalier jure sur l’honneur qu’il aura la tête de Lancelot, il se bat avec le cousin de Lancelot qui lui brise le crane. Gauvain mourra de sa blessure mais en entrainant des chevaliers  avec lui.

0

Jul et Yule

La période de Noël et la fête de Noël dans les pays nordiques

     noelgd

    Les pays nordiques (Danemark, Norvège, Suède, Finlande, Estonie…), n’utilisent pas souvent le mot Noël, mais «yule» ou« jul », « joulu» ou «Jól »…Jul est une période mais aussi une date. Et Yule veut autant dire Noël que l’hiver, la fête de Yule est le 21 décembre.

     Il est parfois difficile de comprendre les récits des uns et les récits des autres, car nous nous trouvons avec deux cultures, les nordiques et les celtes, qui se superposent et s’entrecroisent.

 

Les germains et les Nordiques

     Dans l’ancien calendrier germanique, il existait une période nommé « Jul », elle se situait de mi-novembre à mi-janvier, Noël et le nouvel an étaient les temps fort. Cette période se divise en 5 phases.rêne de noël

miniature-cadeaux   l’avent : de mi-novembre au 23 décembre

miniature-cadeaux   Julaften : du 24 ou 25 décembre, la maison a été au préalable briquée et décorée pour célébrer les fêtes. Pour le Julaften ont se réunis autour de bons plats du Nord (morue, saucisse…). Il est de coutume de dessiner une croix sur les portes de la maison, à l’extérieur, pour chasser les mauvais esprits. Aujourd’hui, c’est la nuit où le père noël livre ses cadeaux. 

miniature-cadeaux   Romjul : du 26 décembre au 31 décembre. Période de paix et de gourmandise, avec la dégustation de pain d’épice, de noix et de bonne bière.

miniature-cadeaux   Nyttår : jour de l’an, la nuit du 1er janvier.

miniature-cadeaux   Fin de la période de Noël: du 2 janvier à mi-janvier. Les Nordiques converties célèbrent l’épiphanie.

Le 21 décembre, la fête de Yule

     Dans la tradition Celtique, la nuit de Yule, le 21 décembre, il faut mettre tous ses balais hors de la maison pour que les fées et sorcières aillent faire la fête (sabbat). Si elles ne trouvent pas de balai, elle utilise la voie classique du transport animalier (chat, bœuf, âne…).

      Comme vous le savez, lors de la nuit de Noël, il faut laisser sa demeure ouverte pour laissez rentrer le père Noël et il laissait un plat pour qu’il se restaure. Cette tradition vient de la fée Huedren, une fée des bois qui venait se restaurer dans les chaumières et y laisser protection et dons à ses hôtes d’un soir.

     C’est pour cela que les humains doivent dans la nuit de Noël offrirent un repas aux esprits de la nature. Cela permet de les remercier de leur protection au cours de l’année et de partager avec eux un repas.

      Enfin, certaines légendes content que l’Ankou (serviteur de la mort pour les bretons) frôle les personnes qui mourront dans l’année, la nuit de noël.

elfe-de-noel

Yule

Yule est la période qui entoure  Noël , qui signifie l’hiver.

Cette période est aujourd’hui reprise par la communauté des Wiccans (magicien contemporain). Elle fait partie des sabbats qui célèbrent l’année, les saisons et la nature. Yule est surtout fêté le 21 décembre, qui est la date du solstice d’hiver.

Cette fête commémore le mythe des dieux arbres. L’’histoire du roi des Houx, qui a été tué par son successeur le roi des chênes.dessin-tshirt--15-

 

0

Dearg Due

SaignanteVampire rouge

La Dearg Due (rouge raison si on traduit en irlandais ou certains disent meunier rouge) est un vampire Irlandais, qui nous vient des légendes celtique. La Dearg Due est une jeune femme, qui a été forcé de se marier. Par ce malheur, elle en meurt. Elle retourne à la vie et va tuer son père et son mari.

 

Histoire: une jeune femme très belle, aimait un berger. Ils s’étaient mutuellement promis en mariage. Mais son père l’avait promis à un riche seigneur, sans cœur. Elle fut marié à celui ci et dépérit. Elle était à peine mort que son mari, trouva une autre épouse. Son père trouvait du rang qu’il avait gagné avec le mariage de sa fille. Et seul, le berger pleurait la belle. Un an après, elle revient de l’au delà et se vengea. Elle aspira la vie de son pére avec sa bouche alors qu’il dormait et tua avec violence le seigneur au qu’elle elle était marié.

Depuis, elle hante les landes Irlandaises.