0

Ganymède

amant de Zeus et l’échanson des dieux grecques

verseau-ganymede

       Ganymède, frère du fondateur de Troie, il était le plus beau des humains. Son père était un héros de Troade et de Troie et sa mère une nymphe.

Ganymède

     Un jour, Ganymède était sur la montagne Ida de Troade, il s’occupait de son troupeau. Zeus le vit et s’éprit d’amour pour lui. Alors il se métamorphosa en aigle pour le séduire.

     Le dieu de la foudre aimait tellement Ganymède qu’il l’emporta sur le mont Olympe (la résidence des Dieux). Il le mit à son service en tant d’échanson. Zeus dédommagea Troa, de la perte de son fils, avec des cadeaux (cep de vigne ou coupe d’or ou jument immortelle….).

      Héra, la femme de Zeus était furieuse car c’est sa fille Hébé ( déesse de la jeunesse), qui avait ce rôle. De plus, elle était souvent très jalouse des amours de son mari (dieu très volage). Zeus du se résoudre à renvoyé Ganymède, il le plaça dans le ciel, dans la constellation du verseau. Depuis, dans les signes du zodiaque, il représente le verseau.

 

Publicités
1

Ahuitzol

monstre des eaux

    L’ahuitzol vit dans les lacs et rivières d’Amérique centrale. Il a été repéré autour de Tenochtitlan et sur le territoire Aztèque.

Ahuitzol

.      Il ressemble à un chien noir avec des mains. Il a des griffes à ses mains et une aiguille au niveau de la queue. Il arrive qu’il soit représenté sous la forme d’un castor.

      L’ahuitzol est très dangereux. Il attire les humains, par un pleurs de nourrisson. Puis, il attrape sa proie avec l’aide de ses mains et bloque le corps grâce à son aiguille. L’humain est attirait dans l’eau puis noyait. La créature mange uniquement les dents, les ongles et les cheveux de la victime. Le reste du corps est intact, si l’on retrouve le corps.

     Il faut savoir que les Aztèques pensaient qu’un noyé irait au paradis de Thaloc, dieu de l’eau.

 

 

0

La légende des soleils

La légende des soleils conte l’origine du monde par le peuple Aztèque. L’histoire nous donne une idée, des animaux, de la nourriture, des rites et des dieux, qui importaient pour les Aztèques.

 Azteq.vent    .

L’article que je vous propose, fut difficile à écrire car il existe plusieurs versions qui sont semblable mais aussi très différente.Azteq.jaguar

.

Dans le ciel, sur terre vivaient les hommes (macehuales) et les dieux…

Ocelotonatiuh, Soleil de Jaguar

     Tezcalipca, dieu de la nuit et du froid, régnait sur ce monde, peuplait par des géants. Les géants détruisaient tous sur leurs passages, terrifiant les hommes. Quetzalcoatl, le dieu de la lumiére et du savoir, était fatigué de ce monde.

       Alors Quetzalcoatl jeta son frère Tezcalipca dans les eaux. Quand il sortit des eaux. Tezcalipca s’était métamorphosé en un jaguar. Sous sa forme animal, il tua tous les géants, ses serviteurs.

 soleildejaguar

Ehecatonatiuh, Soleil de Vent

     Quetzalcoatl, le dieu de la lumiére et du savoir, était heureux de ce nouveau monde. Il éclairait de sa lumiére. Les hommes (macehuales) vivaient en paix, mangeait des pignons de pin. Mais Tezcalipca, dieu de la nuit et du froid, ruminait sa vengeance. Son frère avait détruit son monde (son soleil).

     Alors, un jour il projeta son frère Quetzalcoatl hors de la terre dans un vent immense. Tous les hommes qui se trouvèrent dans le sillon de la tempête, furent transformé en singe.

soleildevent

Quiauhtonatiuh, Soleil de Pluie

     Thaloc, dieu de l’eau, prit le pouvoir sur Terre. Il envahit le monde d’eau par des pluies, la terre se recouvrait de marécage, de brume et de brouillard. Quetzalcoatl, le dieu de la lumiére et du savoir, ne supportait ce monde. Comme il était hors de la terre, il ne voyait que de la grisaille.

     Alors, il créa un soleil, qui illumina la terre. Au début, le soleil sécha la terre et la vie des hommes (macehuales)  étaient confortable. Mais le soleil devient de plus en plus gros, de plus en plus chaud. Quand il n’eus plus d’eau sur terre, la terre se mit à prendre feu.

     Certains hommes se transformèrent en dindons pour fuir les flammes.

soleildefeu

     La femme de Thaloc, prit le pouvoir. Chialchuht, déesse des eaux douces, éclairait le monde de sa robe de jade. Les hommes étaient heureux dans ce monde, il ne faisait ni trop chaud, ni trop froid, il y avait de l’eau en quantité suffisante.

Mais pour des raisons obscures, la pluie se mit à tomber, un jour puis un autre, encore un autre. Les eaux se mirent à monter, et à la fin, tous les hommes (macehuales) se transformèrent en poissons pour survivre. Sauf un couple, qui s’était réfugié en haut de la plus haute montagne.

soleildepluie

Ollintonatiuh, Soleil de Mouvement

     Les dieux se mirent d’accord, ils avaient détruit avec leurs disputes la terre. Ils devaient la sauver. Quetzalcoatl, le dieu de la lumiére et du savoir, proposa que deux dieux se sacrifient pour donner à la terre, un soleil (pour l’éclairer le jour) et une lune (pour la veiller la nuit).

     Tecciztecatl, dieu de la beauté et de l’arrogance, se proposa pour être le soleil. Tous les autres dieux acceptèrent car il était un dieu jeune, beau et rayonnant. Personne, ne souhaitait se sacrifié pour être la lune. Timidement, Nanauatl, dieu de l’humilité se proposa. Les autres dieux se virent pas de soucis, car ils avaient peur de lui. Il était vieux, bossu, couvert de pustule et vivait reclus.

     Les dieux ont construit un grand bucher, le jeune dieu y déposa des offrandes de grandes richesses alors que Nanauatl n’avait rien alors il donna des fleurs. Quand, ils allumèrent le brasier, le jeune dieu eu peur et regretta sa décision. Nanauatl lui, rentra dedans. Les dieux virent un miracle, il devient un magnifique dieu et il s’éleva dans le ciel pour devenir un disque d’or, chaleur et brillant.

soleildemouvement

     Tecciztecatl, fou de jalousie, se jeta dans les flammes du brasier, pour reprendre sa place dans le ciel. Mais il se transforma en un petit disque argenté.

     Le soleil et la lune étaient dans le ciel, mais aucun ne bougeaient, alors sur terre, il y avait trop de lumiére ou trop de nuit, trop de chaleur ou de froid. Ils se mirent d’accord que les astres  devaient bouger autour de la terre.  Mais les deux dieux n’avaient plus d’énergie pour faire cela, ils leur faillaient de l’eau précieuse, du sang.

     Une décision fut prise, tous les dieux devaient se sacrifier. Quetzalcoatl prit un arc et des flèches et il tira sur les siens, qui se sacrifiaient volontiers. Quand les dieux s’envolaient dans les cieux, ils se transformaient en étoiles.

    Xoloth, dieu de la ruse, ne souhaitait pas mourir et perdre ses pouvoirs. Il esquive, se transforma en épis de mais, mais le plus grand et le sage des dieux, réussit à tuer Xoloth. Il devient l’étoile du Nord.

    Quetzalcoatl était le dernier dieu, il construit un bucher. Avant de monter dedans, il dit aux hommes

« tous les dieux se sont sacrifié pour le 5éme monde, maintenant c’est à vous d’en prendre soin »

    Le dieu s’avança dans le bucher. La lune, le soleil et toutes les étoiles se mirent en marche autour de la terre. Depuis la terre est féconde.

 Azteq.serpent

0

Teotihuacàn

Sur les terres américaines, près de Mexico se dressent les Pyramides de Teotihuacàn, qui sont classés patrimoine de l’UNESCO (je vous conseille d’aller admirer le site pré-hispanique avec le google-map « street view »).

pyramide-azteque

 

Qui sont les constructeurs ?

      Teotihuacàn veut dire « lieux des Dieux » en langue Nahuatl. Il y a deux miles ans, elle était la capitale des peuples d’Amérique centrale. Elle a été construite et habité de l’an 300 ans avant Jésus Christ à 600 après Jésus Christ et comptait environ deux cents milles habitants. Elle a été abandonnée en l’an 600 à 700, pour des raisons obscures (sécheresse, maladie, guerre…).

      Le peuple Totonaque s’est vanté aux Espagnols (XVéme siècle) d’avoir construite ce site. Cela peut être possible car le peuple Totonaque est présent de l’an 400 avant JC à 1520 après JC sur les terres d’Amérique. Beaucoup ont pensé que c’était les Aztèques, mais ils ont existait de l’an 1200 à 1521 après JC. Donc ce n’est pas eux, sauf si ils sont les descendants de ces fabuleux constructeurs !

     D’après les scientifiques, plusieurs peuples auraient peut vivre sur le site en même temps. Car pour les Mayas « teotihuacan » veut dire « lieu planté de roseaux ». Il faut savoir que l’eau est une denrée rare. Alors les roseaux étaient utilisé pour crée des tuyaux, ce qui permettait de transporter l’eau. Mais il est aussi possible, que le site est été construit sur un marécage, qu’ils ont asséché.

     La dernière théorie est que les peuples d’Amériques ont été aidé par des extra terrestres. Au regard, de la beauté du site et de son architecture, nous avons le droit de nous poser la question. Pour rappel, une légende aztèque conte d’un grand homme blanc est venue du nord, leur apprendre des savoirs.

Des constructeurs clair-voyants ?

     Le peuple qui a construit ce site, était des génies de l’architecture. Ses pyramides sont construites sur une base similaire aux pyramides égyptiennes. Les pyramides égyptiennes et aztèques se ressemblent étrangement et on était construit environ au même moment. Pourtant, la distance entre les deux sites est immense pour l’époque. Comment les deux sociétés se sont influencées l’une de l’autre ?

     Teotihuacàn a été construite pour former une copie conforme du cosmos. Chaque pyramide correspond à une planète, elle est fonction de sa place dans le ciel et de sa taille. Le temple du soleil est une des pyramides les plus grosse.

     Le plus incroyable est qu’il y a un temple pour Neptune et Pluton, qui ont été découvert des siècles plus tard (1846 et 1930). Nous pouvons nous demander comment ils ont su pour ses deux planètes ?

Azteq.serpent

La route des morts

Dans le site, il y a une grande allée, nommée la route des morts.  Car il y est entreposé des morts, des squelettes de guerriers. Pourquoi enteraient ses guerriers, alors qu’on incinéré tous les autres ?

Des personnes ont pensé que la route des morts, était un ancien bassin où la nuit les étoiles se reflétaient dedans. D’autres, ont pour idée, un aire d’atterrissage pour ovni.

Azteq.mort

A quoi servait le Mica ?

     Le mica est un composant du granit, qui a des propriétés chimiques (résistant à la chaleur, aux acides, aux chocs thermique), utilisaient pour les premières fois au XVéme siècle.

      Il y a du mica sur le site de Teotihuacàn (construit avant le Ier siècle). Il est présent dans les plafonds de certaines caves, entre deux couches de pierre. Comme si les constructeurs savaient que le mica était un isolant thermique. Et qu’ils s’en seraient servit pour faire des fours.

     Pour épaissir le mystère, il n’existe pas de sources naturels de mica au Mexique. Le premier gisement est à environ milles kilomètre, au états unis ou au Brésil.

    Ou ont ils trouvé le mica? et comment ils s’en sont-ils servit ?

0

Le peuple Aztèque

Le peuple aztèque est souvent surnommée Mexica ou peuple du Soleil.

 Azteq.jaguar

       Le peuple Aztèque est le fruit de plusieurs peuples, ils ont été présent de l’an 1200 à 1521 après JC. Ils se sont implanté sur le plateau de Mexico, avec le site Tenochtitlàn (presque entièrement rasé). C’était un peuple très connue, car c’était de grands guerriers. Mais aussi, un peuple extrêmement intelligent et doué en mathématiques. Ils étudiaient la nature, les changements climatiques, l’astrologie… Ils ont construit un calendrier et un zodiaque très sophistiqué, réalisé des pyramides et des temples grandioses. Leur histoire, leur légende, leur croyance sont très riches. Cependant, à cause de la colonisation, le fait qu’il n’écrivait pas leur langue quotidienne et le temps, beaucoup d’éléments se sont perdus. Ils restent encore beaucoup à redécouvrir et l’homme moderne tend à comprendre ce peuple.

 

 

Les mystères des Aztèques

Azteq.mortLe mystère des pyramides relève du fait qu’elles sont semblables aux pyramides Égyptiennes et Asiatiques (trouvé sous la mer du Japon). Aujourd’hui les archéologues recherchent toujours une explication à ce phénomène.

Dans une légende Aztèque, il est dit qu’un grand homme blanc, est venu du Nord, il leur aurait enseigné certains savoirs. Qui est cet homme ? D’où venait-t-il ? Comment est-il venu ?

 

Les mythes et légendes

Comme dans chaque civilisation, nous retrouvons des mythes et légendes en lien avec la culture du peuple. Dans la genése aztèque, nous trouvons des animaux (jaguar, singe, dindon), un aliment (maïs) et un rite (le sacrifice) qui sont des repères pour les aztèques.

Azteq.ventLe jour et la nuit : Cette histoire nous raconte la manière donc le soleil et la lune s’alterne. Mais elle parle aussi du sens du sacrifice. Dans la genése aztèque, tous les dieux se sacrifient pour donner de l’énergie à la lune et au soleil, pour qu’ils donnent vie à la terre (alternance du jour et de la nuit). Donc pour les aztèques, les dieux se sont sacrifiés pour eux, donc ils doivent les respecter et eux aussi se sacrifier.  Ils pratiquaient fréquemment des sacrifices et il faut penser que cela était un hommage immense que les hommes offraient à leur Dieu.

      Il est dit que tous Dieux se sont réunies un jour pour donner la vie à la terre. L’un des Dieux deviendrait le Soleil et un autre la Lune. Ils allumèrent un immense brasier. Deux Dieux se proposèrent. Nanahuatzin était peu robuste, avec une bosse et ne possédaient rien. Et Teccuciztecatl était robuste, beau et possédaient de l’or et des armes de Jade. Le second (teccuciztecatl) était préposé à être le soleil, il était un dieu rayonnant. Cependant, le beau dieu fut pris de panique. Nanahuatzin se jette alors dans les flammes et devint l’astre Solaire. Teccuciciztecatl est pris de honte, se jette dans les flammes lui aussi, il devient alors l’astre Lunaire, il est dit que parfois on entend encore sa colère dans la nuit.

 

Le panthéon des dieux

    Tous les dieux çi dessous sont présent dans la genèse Aztèque, qui conte comment les dieux ont donné vis à notre terre. Comme dans tous les mythes et légendes, nous manquons de détails et surtout chaque région à donné un nom différent ou semblable à un dieu ou des attributs. Résultat, il y a des incohérences entre les textes.

Chalchiuhtlicue, déesse des fleuves, des sources et des ruisseaux. Elle est la femme de Tlaloc, elle aime se vêtir d’une robe de jade, qui éclaire le monde de ses reflets. Elle a gouverné le 4éme monde.

Huitzilopochtli, le dieu des flammes, du feu et de la chaleur. Il gouverne sur le sud du premier monde. Et aime la couleur rouge.

Quetzalcoatl, le plus grand et le sage de tous les dieux. Il est le dieu de la lumiére, des parfums et du savoirs. Il gouverne l’ouest. Il aime la couleur blanche. Il a la faculté de se transformer en jaguar ou en serpent à plumes.

quetzalcoatl

Nanahuatl, le dieu de l’humilité. Il est bossu, couvert de pustule et vieux. Il n’a aucune richesse. Il se proposera à devenir la lune, nulle la regardait vivant alors nulle ne le verra mort (les hommes dorment la nuit). Face au bucher, il passera devant Tecciztecatl car celui ci avait peur, il se métamorphosera en un magnifique soleil, ce qui sera piquer de rage le beau dieu Tecciztecatl.

Tecciztecatl, le dieu de la beauté et de la fierté. Il est beau, riche et jeune. Mais il n’aura pas le courage de sauter en premier dans le brasier, alors il sera la lune dans le ciel.

Tezcalipoca, le dieu du froid, du silence, de la nuit et de l’obscurité. Il gouverne le nord du premier monde. Et aime la couleur noir

Tlaloc, le dieu de l’eau, de la nature et des cultures. Il gouverne l’est du premier monde. Et aime la couleur bleu.

Tonacacihuatl, la mère des dieux, sur terre elle se nomme « Omecihuatl « 

Tonacatecuhtli, le père des dieux, sur terre il se nomme « Ometecuhtli« 

Xolotl, dieu de la ruse. Il refusait de mourir et de se sacrifier. Alors il esquiva les flèches de Quetzalcoatl, celui réussi comme même. Xoloth devient l’étoile du Nord.

 

 

0

Astre Aztéque

     Les aztèques étaient une brillante civilisation. Il étudié plus spécifiquement l’astronomie et  la médecine. Il mire en place un calendrier complexe et précis, qu’on appelle Tonalpohualli. Ce calendrier est basé sur les phénomènes naturels, les animaux et un base arithmétique.  Il permettait de connaître l’avenir d’une personne en fonction de son jour de naissance.

     Chaque jour est protégé par une divinité soit 12 au total.  Vous trouverez la liste çi-dessous et l’ordre de succession de chaque divinité. Le singe étant le premier a commencer le calendrier (1°janvier), et l’aigle clôt le calendrier le 31°décembre. Chaque divinité aborde un caractère et une histoire différente.

Je vous laisse découvrir votre divinité

Exemple ; si vous étés né le 1 janvier vous étés protéger par le dieu OZOMATLI (le singe)

miniaturearasbesqueOzomatli ; Le singe

astreaztequesinge

♦   Azteq.singeAssocié aux amusements le singe est porteur d’un tambour dont la fonction est liée à la fois aux pulsations de vie et à la danse.

♦   Têtu, aventurier, élégant naturellement  et esthète (qui apprécie le beau)

♦   Sa couleur est le jaune d’or, son chiffre est le 11

 

miniaturearasbesqueTecpatl ; le silex

astreaztequesillex

♦   VAzteq.silexénéré et respecté le silex symbolise la mémoire des traditions et renferme le secret du feu. Il est l’objet qui était utilisé pour les sacrifices.

♦   Autoritaire, inflexible, rigoureux et tenace, de plus il a horreur de la médisance et des mensonges.

♦   Sa couleur est le rouge vif, son chiffre est le 7

 

miniaturearasbesqueQui auitl ; la pluie

astreaztequepluie

♦   Azteq.pluieLa pluie représente la colère et la souffrance

♦   Amoureux de la liberté, impulsif et insaisissable

♦   Sa couleur est le rouge sombre, son chiffre est le 3

 

miniaturearasbesqueCipactli ; le caïman

astreaztequecaiman

♦   Lazteque le-caimane caïman apporte abondance et fertilité.

♦   Psychologue, observateur, méditatif et en quête d’harmonie.

♦   Sa couleur est le vert clair, et son chiffre le 1

 

miniaturearasbesqueCalli ; la maison

astreaztequemaison

♦   Azteq.maisonDans la tradition aztèque la maison est le lieu du repos de l’hospitalité dans lequel le soleil se retire pour se recueillir laissant ainsi place à la lune

♦   Généreux en amour et en amitié, donne énormément aux autres, vulnérable parfois mélancolique.

♦   Sa couleur est le vert foncé, son chiffre est le 6

 

miniaturearasbesqueXochitl ; la fleur

astreaztequefleur

♦   Azteq.fleurDans la tradition aztèque, la fleur symbolise la douceur,  la sensibilité et la vibration.

♦   Imprévisible, fascinant, sensible et passionné

♦   Sa couleur est le blanc brillant, son chiffre est le 10

 

miniaturearasbesqueQuetzalcoatl ; le serpent à plume

astreaztequeserpent

♦  Azteq.serpent Le serpent symbolise le principe masculin et le principe féminin à la base de toute création, la réconciliation entre le ciel et la terre.

♦   Imprévisible, rusé et sans pitié, calme malgré les tumultes intérieurs

♦   Sa couleur est l’orange, son chiffre le 2.

 

miniaturearasbesqueEecatl ; le vent

astreaztequevent

 

♦   Azteq.ventLe vent était redouté et vénéré par les aztèques. Sa force était un véritable mystère, par sa force et sa musicalité.

♦   Négociateur brillant, inventeur, ingénieux  et fonceur

♦   Sa couleur le brun, son chiffre est le 5

 

miniaturearasbesqueOceloti ; l’ocelot (jaguar)

astreaztequeocelot

 

♦  Azteq.jaguar L’ocelot symbole de la puissance solaire et la vengeance.

♦   Entier, ambitieux, caractériel et impulsif (pouvant aller vers l’ agressivité)

♦   Sa couleur le noir, son chiffre le 12

miniaturearasbesqueMiquiztli ; la mort

astreaztequemort

Azteq.mort♦    Dans la tradition aztèque, le mort est  le principe même de la vie, car toute disparition entraîne une naissance.

♦    Digne de confiance, honnête, courageux et introverti.

♦    Sa couleur le violet, son chiffre le 4

 

miniaturearasbesqueTochtli ; le lapin

astreaztequelapin

♦    Azteq.lapinLe lapin est le principe féminin et il est associé à la lune

♦    Bon vivant, bavard et peu rigoureux

♦    Sa couleur le bleu indigo, son chiffre le 8

 

miniaturearasbesqueQuauhtli ; l’aigle

astreaztequeaigle

♦  Azteq.aigle  L’aigle a vaincu les ténèbres pour apporter la lumière sur terre. En lui, se conjuguent la force et la vertu.

♦    Exigeant, ambitieux, persévérance et  trop intransigeant.

♦    Sa couleur est l’argent, son chiffre est le 9