0

Saint Christophe

Saint patron des voyageurs

*

Si tu as vu Saint-Christophe, Tu ne crains aucune catastrophe.

Saint Christophe est connu dans plusieurs pays. En Europe, il est célébrait le 21 Aout et en Orient le 9 Mai.

Le mythe en Occident

La légende est de Saint Christophe et une vraie interprétation chrétienne. Un géant libérait de son emprise du Diable, se serait mis au service des hommes, pour les faire traverser un torrent. Il aurait transporté un enfant sur son dos. Plus il avançait et plus l’enfant pesait lourd, il dû s’aider d’un bâton pour avancer. Arriver de l’autre côté il compris qu’il avait pris en charge, le fils de Dieu.

Saint Christophe est parfois appelé Christophe de Lycie: la lycie était une région au sud de la Turquie. Dans l’antiquité ont pensé qu’il y avait un peuple d’hommes à tête de chien (cynocéphalien), Alexandre le grand en a parlé dans ses récits de voyage.  Saint Christophe est dans certains récits ou iconographie, un géant a tête de chien.

Les géants sont très important dans les récits mythologie. En France, le Géant a construit nos paysages, ils sont bons et méchants. Chez les Grecques, Zeus a puni Atlas, en lui faisant porter le monde. Chez les nordiques, ce sont des nains géants. La légende de Saint Christophe vient d’Orient, Saint Christophe est peut être les restes d’un récit qui conte comment un géant a porté le monde dans une épreuve. Dans les contes, nous retrouvons des héros qui doivent effectuer des taches pour prouver leur valeur.

Le changeling est un enfant des fées, une des caractéristiques est qu’il est très très lourd. Saint Christophe a t’il aidé un enfant des fées ?

La légende en Orient

…..Saint Christophe de Lycie est un martyre du IIIéme siècle après JC .

…..De son vrai nom « réprouvé » ou Reprobos (signifie sans valeur), il est un descendant de Canaan (région citait de nombreuses fois dans la bible, en bref la Palestine). Il était très grand, robuste et avec un visage meurtrit. Il se mit au service d’un puissant roi. Âpres une défaite, il devient chrétien, celui-ci signa quand on lui parla du Diable.

…..Réprouvé quitta son roi pour se mettre au service de plus puissant que lui, le diable. Dans le désert, il rencontra le diable. Il se mit à son service et tua avec les soldats du diable. Cependant, il se rendit compte qu’il avait peur des croix. Donc Réprouvé quitta le diable pour plus puissant que lui, le Christ.

…..Il rencontra un ermite, qui lui expliqua comment trouvait le christ. Il devait, jeûner souvent, faire des prières pour son dieu, mais Réprouvé ne savait comment faire. Alors l’ermite, lui dit d’aider des gens à traverser un fleuve. Il s’exécuta.

…..Quelques années plus tard, la nuit, il pris en charge un enfant, l’enfant était tellement lourd, qui a bien faillit ne pas traverser le fleuve. De l’autre côté, l’enfant lui dit qu’il est le christ, il le bénit et le surnoma Christophe. Puis il lui demande de planter son bâton et un arbre à fruit poussera. Réprouvé suivi les instructions, le lendemain il y avait un dattier ou un palmier à la place du bâton. Répouvé était illuminé par la grâce de Dieu.

…..Il part à Samoa (Lycie) pour donner la bonne parole, il convertit des milliers de personnes. Le roi Diosius ou Dagnus mit des guerriers, des prostituées sur le chemin de Saint Christophe. Mais à chaque fois, il les convertissait. Saint Christophe alla à la rencontre du roi, celui-ci le mit dans une marmite, le fit brulait par une croix de fer. Mais rien n’affectait le saint. Alors, le roi, le fit attacher à un arbre et il fut lacéré de flèche, mais aucune ne le touche. Et pire l’une d’elle tomba sur le sol et vient toucher le roi, il en perdit un œil. Le roi le fit décapité.

…..Sous les conseils du saint, il mit le sang sur son œil et celui-ci guérit.

L’histoire ne dit pas si le roi fut convertit et devient un chrétien.

Publicités
0

sainte Odile

Sainte patronne d’Alsace

Sainte patrone d’Alsace est souvent représenté en abbesse bénédictine. Elle a pour attribut une crosse ou un livre avec son oeil.

Sainte Odile à Obernai (Alsace, France)

L’histoire

Sainte Odile est la fille d’Adalric (Duc d’Alsace). A sa naissance (en l’an 662), sa mère a du cacher son existence à son mari, car elle est née handicapé, elle était aveugle et de sexe féminin. Le duc voulait un fils et guerrier. De plus, les nouveaux nés qui naissaient avec une tare, étaient tuées au moyen age, pour l’époque le handicap n’apportait que des malheurs.

Elle fut donc élevé en Bourgogne. A l’âge de 12 ans, elle fut baptisé et on lui donna enfin un prénom, Odile. De plus, quand l’huile sainte toucha ses yeux, elle guérit l’enfant.

Suite à ce miracle, elle voulut rentrer chez elle, mais son père ne voulait pas en entendre parler. Avec l’aide de son frère, elle rentra au prés de sa famille. Son père dans un accès de rage, tue son fils Hugues, pour lui avoir désobéit. Dans la douleur, il accueilli contre sa volonté sa fille. Quelques années plus tard,  il voulut marier sa fille à un prince, elle refusa. En du se réfugier en Foret Noire (Allemagne). La légende conte qu’un rocher se serait ouvert pour la cacher. Son pére vit le miracle et demanda pardon à sa fille, pour tous les malheurs qui lui a infligé.

A la suite, le père et la fille vont se réconcilier, il lui donna des terres et le château de Hohenbourg.

Sainte Odile fonda l’Abbaye de Hohenbourg au sommet du mont Sainte Odile proteger par le fameux mur des païens. Elle est responsable de quelques miracles et de la naissance d’une source. Avec un bâton, elle aurait brisé une pierre pour donner à boire à un aveugle. La source Sainte Odile aurait des propriétés sur les problèmes visuels.

Le mur des paiens

En parcourant des textes alsaciens, je suis tombée sur « les jardins des fées », c’est un lieu en haut d’une montagne, encerclé par un mur. De plus, se sont les celtes qui ont véhiculé dans toute l’Europe le concept des fées.

Le mur des païens est un mur qui en entoure le mont Odile. Il a environ 4000 ans (époque où les celtes étaient présent dans la région). Il a été restauré au cours du fin moyen age. Le sommet du mont Odile étaient donc un lieu sacré avant le christianisme.

En Alsace, le pèlerinage vers le mont Sainte Odile est précieux. Mais certains s’arrêtaient au mur des païens. Il y prendre une petite pierre pour ensuite la mettre dans les fondations de leur maison. Ce rite a pour mission de rendre solide et prospère leur maison.

0

Sainte Hunne

La sainte lavandière

Le petit village de Hunawihr (France, Alsace), porte le nom d’une Sainte, la sainte Hunne ou Huna. Autour de l’an 600, Hunon et Huna (fille de Saint Sigismond, 620-679) firent baptiser leur fils Dieudonné par un ermite (Saint Déodat de Nevers). Le seul enfant que le couple a eu, va rentrer dans les ordres à l’Abbaye d’Ebersmunster. Donc après la mort de son mari, Huna en dépit de son titre de noblesse, va aider les pauvres. Elle les servait, les loger, les nourrissait, leur laver leur vêtement, les soigner dans le lavoir. Par ses faits et surtout ses miracles, les habitants se moquèrent d’elle ou la nomma la sainte lavandière.

Des reliques de la sainte furent longtemps préserver avant d’être détruit ou dispatcher (en 1540) et on oublia son culte (15 avril ou 7 juin). Cependant, la sainte n’a jamais quitter le lavoir. On lui confère un miracle post mortel, une année de disette, elle aurait transformer l’eau en vin et donner une année de récolte extraordinaire.

Hunawihr (France, Alsace) lui doit son cépage et ses vignes !

0

Saint Agnan

Sauveur de la ville d’Orléan

Vitraux d'un monuments d'Amboise (France)

Vitraux d’un monument d’Amboise (France)

Saint Aignan est né en 358 et mort en 453, il sera évêque d’Orléan. Il est honoré le 17 Novembre et il est le saint patron des malades et de la ville Orléans.

En 451, la ville Aurelianum (Orléans) est attaqué et assiégé par Attila (roi des Huns). La populace était peur car la ville de Metz et Reims étaient tombés. De plus, les secours Romains n’arrivaient pas. Saint Aignan monta au plus haut de la ville, dans les tours. Il vit l’armée d’Atilla, il jeta du sable de la Loire. Celui ci se transforma en guêpe et insectes qui attaqua l’ènemi. Celui du contourné la ville et capituler.

Depuis la ville rend honore à son évêque avec cette phrase « Aignan, ne vois-tu rien venir ? ». Une abbaye sera construite au XIéme siécle, où reposera les reliques du saint.

0

Les rois mages

Trois mages venue d’Orient pour adorer jésus

 

Dans les Évangiles (textes qui rapportent l’enseignement de Jésus), Mathieu (un apôtre de Jésus) conte la venue de rois mages, venue d’Orient. Ils auraient suivit une étoile, pour adorer l’enfant Jésus, qu’ils considèrent comme un sauveur. Et lui ont offert de riche présent soit l’or, la myrrhe (résine parfumé) et encens.

L’origine des rois mages restent inconnu, des prêtes d’autres tribus qui entouraient la ville de Bethléem, des astrologues venus d’ailleurs. Ou une composition littéraire pour glorifier la naissance d’un homme devenue théoricien.

Les trois rois mages avec un bonnet phrygien qui donnent des présents à l'enfant Jésus ou Mithra. (église Saint Baune

Les Rois mages avec un bonnet phrygien qui donnent des présents à l’enfant Jésus ou Mithra. (église Saint Baune, Vars, France)

Ce passage est très important dans la vie des chrétiens, car il est célébré le 6 janvier, lors de l’épiphanie (qui signifie « apparition »). Cette date clôture les fêtes religieuses qui entourent la Noël.

Cette histoire est tellement aimé que les hommes ont écrit les détails. Les rois mages étaient trois.

miniature étoile Melchior : il était le plus vieux et avait les cheveux blancs. Il offrit l’or, en symbole de la royauté de l’enfant.

miniature étoile Gaspard : il était le plus jeune et sans barbe. Il offrit l’encens. L’encens est utilisé dans les temples pour les dieux. L’enfant est vu comme une divinité.

miniature étoile Balthazar : Il avait une barbe et la peau de couleur noir. Il offrit la myrrhe, car l’enfant n’était pas immortel.

 

0

Calendrier fantastique de la religion Chrétienne

Dans les religions abrahamiques, nous retrouvons les chrétiens qui peuvent être catholique, protestants, orthodoxe. Il faut savoir qu’il y a de grandes fêtes (Pâques, Noël...) et des saints. Il y a des faits purement fantastique (la résurrection, le partage des pains, ouverture de la mer….) mais il y a aussi un mélange avec les cultures païennes que les chrétiens ont convertit.

sainttropez1

6 janvier, Épiphanie : fête en honneur des trois rois mages qui ont apporté des présents à l’enfant Jésus. C’est à la base une fête païenne, on célébrait la victoire du soleil sur la nuit, l’épiphanie se situe 12 jours après la nuit la plus longue (25 décembre).

14 Février, St Valentin : saint martyre ou fête de l’amour. L’église n’a pas réussi à effacer la fête de la saint Valentin, la fête de l’amour, du couple et de la fertilité est restée, elle a juste changer de nom.sainte

28 Février, St Romain : Il a terrassé une Gargouille.

25 Mars, annonciation : c’est le jour ou Marie (mère de Jésus) aurait appris par l’ange Gabriel qu’elle était enceinte de Dieu. Mais cela se serait produit sans rapport sexuel soit une conception Virginale (elle était vierge alors qu’elle portait un enfant). Il y a une différence entre conception virginale, la mère est vierge. Et Immaculée conception, la personne est vierge de tous péchés.

23 Avril, St George : Il a terrassé un dragon.

Le mois de Mai, honore à Marie : Mère du fils de dieu, elle remplace les fêtes païenne en honore aux fées ou déesse fertile.

17 mai, saint Tropez : fête des Bravades à Saint Tropez (Vars, France), la ville célèbre le saint Tropez qui a donné son nom à la ville.

24 Juin, St Jean-Baptiste : Fête pour célébrer le baptême de Jésus Christ, dans le but de remplacer la fête Païenne de la St Jean.

20 juillet, sainte Marguerite d’antioche : Sainte martyre et sauroctone (elle a tué un dragon).

10 août, St Laurent : celui qui nait à la saint Laurent à le pouvoir de guérir les brulures. Saint Laurent était un saint martyre, qui fut grillé. Lors de son supplice, il a demandé aux autorités de le retourner pour faire l’autre côté.

8 septembre, St Adrien : saint patron des surveillants de prison.

vitrail de Sainte Marguerite d'Antioche dans l'église de Carcés (Var, France)

vitrail de Sainte Marguerite d’Antioche dans l’église de Carcés (Var, France)

16 Octobre, Saint Edwige : saint patron des orphelins.

1 Novembre, Toussaint : Fête de tous les saints, en bref des morts, placé au lendemain de la fête Païenne de la nuit de Samain ou Halloween.

25 Novembre, St Catherine : Fête des femmes toujours célibataires à plus de 25 ans.

5-6 Décembre, St Nicolas : Protecteur des enfants, des veufs et des gens faibles, « père Noël » des chrétiens (Allemagne, France du Nord, Belgique…).

13 décembre, Sainte Lucie : Elle est  une sainte martyre. Mais c’est surtout, elle fait partie des fêtes païennes célébrant le soleil, la sainte Lucie devrait le fêtait le 26 décembre.

25 Décembre, Noël : Célébration de la naissance de Jésus Christ dans le but de remplacer la fête Païenne de la nuit des merveilles et inspirait largement des croyances vis à vis de Mithra.

 

0

Sainte Lucie

fête de la lumiére

 

Le 13 décembre, il est de coutume de célébrer la lumiére avec le jour de la sainte Lucie ou Sankta Lucia.

 

Histoire de Sainte Lucie

    Lucie de Syracuse est une vierge et une sainte martyre. Elle était de noble et riche famille, vivant à Syracuse (Italie). Sa mère était malade, alors elle l’a conduite aux tombeaux de Sainte Agate. Elle lui demanda son aide à la sainte. Celle çi lui est apparue et lui demanda pourquoi quérir son aide, alors qu’elle avait le pouvoir de sauver sa mère.

saintelucieLe lendemain, sa mère était miraculeusement guérir. Depuis ce jour, elle donna son héritage aux pauvres avec l’aide de sa mère. Elle demanda à sa mère de ne pas la marier à son promis. Sa mère accepta. Cependant, le fiancé porta plainte aux consuls, car il refusait voir sa fiancée et son or, lui glisser entre les doigts.

Elle fut convoquer et il lui demanda de rejeter ses croyances. Pascasius (le consul) ordonna qu’elle soit violé pour qu’elle ne puisse garder sa virginité, élément précieux à ses yeux. Cependant, il ne pure la conduire aux Lupanars (maison close romaine), car elle était si lourde que milles hommes ne pouvaient la bouger. Alors ils versèrent sur elle, tout un tas de produits toxique (poix, huile bouillante…), comme cela ne fit rien. Ils la brulèrent. Puis il lui enfonça une épée dans la gorge. Elle ne mourra toujours point.

Pascasius se résolut à demander à un prête, la dernière communion. Quand il eu finit son rite, Sainte Lucie mourra en 303

Sur les tableaux représentant le paradis, elle est souvent assise à coté de Saint Jean.

Sainte Lucie et la fête des Lumières

   Lucie veut dire lumiére, mais on dit aussi Luce. De plus, à partir de la Sainte Lucie, les jours rallongent d’où le dicton « à la sainte Luce, les jours croissent du saut d’une puce ». Vous allez me dire que cela est faux, car le 13 décembre, les jours ne rallongent pas mais réduisent. Vous avez raison, nos ancêtres se sont emmêlés les pinceaux quand ils ont changé de calendrier. Car la sainte Lucie devrait se placé en théorie le 26 décembre et à partir de cette date les jours rallongent.

     La sainte Lucie est célébré dans une bonne partie de l’Europe du Nord (Norvège, Danemark, suède, Islande). Dans ses pays, les nuits de Novembre et Décembre sont très sombre et long. Le fait de célébrer le retour de la lumiére est quasi vitale. De plus, les rites chrétiens se mélent aux rites païens, où dans ses pays ils étaient de coutume de célébrer le solstice d’hiver et le retour de la lumiére « La victoire du  soleil sur la nuit ».

♦ En Suède, il est de coutume de faire marcher en avant d’une marche, une jeune fille, vêtue de blanc avec une couronne de bougie. Au cours de la marche, les suédois chantent des chants parlant de Lucie, mais aussi des chants de Noël.