Mythes et Légendes du Nil

Qui boit l’eau du Nil devra revenir à nouveau en Égypte.

 

Le Nil est la plus grande richesse des terres qui l’entoure. Sans l’eau sacrée et son limon, ses terres ne serait qu’un désert. Nous retrouvons ce fleuve sacrée dans l’histoire, les mythes, les légendes de plusieurs pays qui ont bâtis leur civilisation autour du Nil.

Egypte

*

Le peuple égyptien est apparut 6 miles ans avant JC. Il est sortit de la préhistoire avec l’invention des hiéroglyphes, 3150 ans avant JC. L’Égypte est née d’une fusion entre la haute et la basse Égypte. En l’an 343 avant JC, Nectanébo II sera le dernier pharaon libre puis le pays sera sous la tuteur des envahisseurs (romain, grecque….). Cependant, l’histoire n’oubliera pas la grande Cléopâtre VII (69 à 30 avant JC).

L’Égypte est un terrain de jeu pour les archéologues. Grâce à eux, nous avons des textes qui ont plus de 4 miles ans. Ils sont différent des textes traditionnels lu en France (la bible, les histoires celtes, grecque, romaine…), alors c’est déroutant. Et riche de nouvelles connaissances….

Ammon, dieu soleil à Thébes

  Sekhmet, déesse à Menphis

   Sphinx, gardiens des lieux sacrés

Soudan

*

Ancienne Nubie pour le nord du pays. La Nubie était riche en divinités, qui sont en lien avec les divinités égyptiens.

Apedemak, homme lion, dieu de la guerre et de la fertilité

Mandoulis, homme avec une coiffe, il a des ressemblance avec Ré et Ammon.

Nous retrouvons aussi des peuples énigmatiques pour nos ancêtres. Les Blemmyes étaient d’après Pline l’ancien (historien et naturaliste, mort à 102 ans autour de l’an 0) , un peuple de nomade qui n’avait pas de tête et de cou, car elles étaient situé sur leur thorax.

Publicités