2

Kybomancie

divination par les dés

Kybomancie ou Cubomancie ou Cléromancie ou astragalomancie est la divination par les dés. Au cours de l’antiquité, les devins façonnaient des dés avec des os, des pierres précieuses ou du coquillage. En France, Saint Louis (12éme siècle), interdit ce jeu, les chevaliers devenaient moins chrétiens en abusant de ce jeu. L’invention de l’imprimerie mis au placard le dés, pour une autre divination, la cartomancie.

…..  Cléromancie (divination par tirage au sort) : les romains utilisaient des pierres de couleurs, des dés, des bouts de bois. Ils les lançaient et on analysait la réponse divine.

…..  astragalomancie (divination par les osselets en grecque) : les grecques utilisaient des osselets ou étaient inscrit des lettres de l’alphabet. Ils les lançaient la combinaison des lettres former un mot. Une rumeur coure que cette technique divinatoire a été mise au point lors de la guerre de Troie.

Technique

….. achetez des dés dans la matière que vous désirez mais surtout pas en PVC ou tous dérivés plastique. La matière du dés rentrera en relation avec votre énergie, donc des matières « vivantes » sont de mise (bois, pierre…). Achetez aussi un plateau en bois ou en fer, pour lancer les dés. Cela évitera qu’ils se carapatent à travers la pièce.

……Mettez les dés (2 ou 3) dans vos mains, pour les imprégner de votre énergie. Soyez calme et sans idée en tête.

……Posez votre question à haute voix et lancer les dés dans le silence.

……Il faut faire la somme des points. Un dé qui est sortit du cercle, est nulle et signale un problème grave.

……Si vous, lancez 2 dés n’interroger pas l’avenir avant 6 jours, 3 dés pas avant 9 jours.

La lecture

…… avec 2 dés

1 2 3 4 5 6
nul chance surprise flou confiance prudence
7 8 9 10 11 12
sucés difficulté vainqueur Nouveau projet rupture bonne nouvelle

…… avec 3 dés

1 2 3 4 5 6
nul nul bonne rencontre persévérance méfiance prudence
7 8 9 10 11 12
réalisme bonne nouvelle naïf changement séduction courage
13 14 15 16 17 18
échec prudence maîtrise de soi patience et raison harmonie chance

 

 

 

Publicités
0

Mantique

La mantique dérive du mot « mantice » qui veut dire « divination », soit l’art du devin chez les grecques de l’antiquité.

….. Il faut se plonger dans l’état d’esprit des grecques. La cité appartient aux hommes (qui sont rationnels) et elle est protégée par un dieu. La nature (le chaos) et le surnaturelle appartient aux dieux. La divination est un art divin, seul Zeus (le grand dieu) et son fils Appolon (dieu de la lumiére) ont une vraie maitrise de la divination. Cependant, certaines personnes ont eu pour cadeau divin, de voir des brides d’avenir.  Une grande partie des devins sont des nymphes (Pronoe (naiade)), des enfants de nymphes (Tirésias), des enfants de dieu (Calchas (fils d’Apollon)) ou des femmes nées devin (Cassandre, fille de Priam).

…..Les Grecs utilisaient cet art pour connaître des éléments favorables ou traduire les signes des Dieux. Pour Platon (philosophe grecque), la science appartient aux surnaturelles (le domaine des dieux), la mantique est une science.

La mantique est caractérise par deux types de divination :

La première (accessible à tous), c’est la capacité à connaître des éléments sans apport extérieur, se sont des visions par le biais des rêves, des transes… Cependant, les dieux aimaient se jouer des hommes, en leur offrant de vraie ou de fausse prémonition par le biais des rêves.

La seconde (accessible à l’élite), par l’étude des symboles ( lancer de dés, vol des oiseaux, entrailles d’un animal, interprétation des rêves…).

……Le plus souvent l’art divinatoire se pratiquait avec des offrandes aux dieux. Les offrandes étaient souvent des sacrifices où les Aruspices pouvaient lire les entrailles (foie, vésicule biliaire, cœur, poumons) pour prédire l’avenir et aider le chef dans un choix délicat. Il étudiait aussi la maniérè dont avec bruler l’offrande.

…..A Delphes (Grèce), une prophétesse (la pythie) était en lien direct avec Apollon.

…..L’art mantique a disparu à partir de la christianisation des terres Grecques et Romaines.

0

Chamanisme et divination nordique

Dans la culture Nordique, la magie, le shamanisme et la divination sont liés les uns aux autres.

 

Divination

…..Dans la culture Nordique, la destinée était influencée par les Normes. Les Normes sont des géantes, elles filaient le destin des hommes et des Dieux. Elles vivaient prés d’un point d’eau où elles veillent sur l’arbre Yggdrasil. Elles sont souvent représentées sous les traits de trois femmes, mais ils sembleraient qu’elles soient plus nombreuses.

……Le shamanisme nordique s’appelle le « seidr ». Le Seidr fut soufflé par Freya pour les Ases mais seul Odin a peu maitriser la pratique. C’est pour cela que seul les femmes pratiquaient le Seidr.  Les seiðkonas vont pratiquer des transes pour communiquer avec les Normes, les filleuses du destin.

…..Pour connaitre le message des dieux, les nordiques utilisaient des bâtons gravaient de Runes. Dans beaucoup d’illustrations, nous voyons justement des Nornes ou autres, gravaient des bâtons.
Cela dans le but de connaître
…..♦    la météo, les conséquences de la météo
…..♦    les messages des dieux
…..♦    où enterrer un mort, connaître le coupable d’un délit majeur…
…..♦    la fin d’un combat, les ajustements politique..

 

Magie

 

……Dans la culture nordique, tous hommes qui souhaitaient pratiquer la magie, étaient voués à devenir impuissant. La magie resta donc entre les mains des femmes. Cependant, la déesse Freya (déesse mère) enseigna la magie et le savoir aux géants et aux dieux. Depuis, les hommes peuvent eux aussi lancer des sorts.

……Pour pratiquer la magie, les nordiques utilisaient principalement des bâtons. Le bois pour les Nordiques représente la vie, c’est un matériel noble et vivant. Donc, ils gravaient des Oghams sur le bâton, le sort ou le maléfice était efficace t’en que le bâton gravé en question existait.
……Il utilisait aussi comme support la pierre (menhir), mais cela induisait de grande cérémonie religieuse et l’écriture devait servir à toute la communauté et était souvent en faveur d’élément surnaturelle.
 ……Enfin, ils gravaient les pierres précieuses et les métaux pour des vertus protectrices en générale. Exemple : les épées, les boucliers… dans le but de protéger le guerrier par la magie mais aussi par les Dieux.

 

Shamanisme et Oghams

 

…………Les runes et les oghams sont des écritures germaniques, nordique, l’un dérive de l’autre. Ce sont des lettres en bâton.
Les runes et les Oghans sont à lire comme l’écriture chinoise ou japonaise, chaque lettre est un symbole, chaque lettre a différents sens.

Exemple : Beith symbolise la lettre B, le bouleau, le renouveau et la dualité. (Attention, Beith veut aussi dire 2 en Hébreu).

1

Nostradamus

astrologue

*

Maison natale de Nostradamus à Saint Remy de Provence (France , région PACA)

Michel de Nostredame (alias Nostradamus) est né le 14 décembre 1503 et il est mort le 2 juillet 1566. Il est un des prophètes les plus connus. Ces écrits très vaguent sont encore le fruits de beaucoup d’interprétations.

Histoire

Il était un homme malin et intelligent. Il a étudié les arts à Avignon. Puis, il ouvre sa boutique, il travaille comme apothicaire. Il fut expulsé de la faculté de médecine de Montpellier, car il était manuel. Cependant, fait mystérieux, il a eu son diplôme, à l’époque les registres était pas toujours remplit et il avait beaucoup de faux documents,

Il va à Agen pratiqué la médecin, se marie, a deux enfants, Il meurt tous les trois de la peste. Il est convoqué pour répondre à des questions hérétique, mais il ignorera les questions. Il s’installe à Bordeaux (1539), puis pendant 5 ans un fait le tour de France et gagne en réputation.

En 1547, il se marie de nouveau, il aura 6 enfants.

En 1550, il publie son premier almanach de prédiction. Il va recommencer en 1555, avec « prédiction », des visions perpétuelles. Cette même année, il est appelé par Catherine de Medicis (reine de France) à la cour. Nostradamus est inquiet pour sa vie, car ses écrits déplaisent à beaucoup et seul les textes approuvaient par l’évêque évitait la case « hérésie ». Cependant, la famille royale va tomber sous son charme et l’adopté en tant que conseillé et médecin. Il sera fortement critiqué au cours de ses années au prés de la reine. De plus, il a prédit bien des malheurs, grâce à un miroir, il a annoncé les années de vie des fils de la reine.

Il mourut en 1566, d’un oedeme cardiaque. Le mystère est qu’il aurait écrit sa mort dans une de ses prédictions. Mais le complet qu’il le rendra célèbre sera la prédiction de la mort d’Henri II.

Les predictions

Il aura étudié au cours de sa vie, l’astrologie, la médecine, l’alchimie (les vertus de la confiture) et la kabbale. Il a aussi étudié l’histoire, une passion pour les arts divinatoires grecques et égyptiens. Car il dit avoir invoquer l’oracle de Delphes. Étrange car il faut aller à Delphes, avoir sous la main une pythie et invoquer à des dates précise le dieu Apollon en espoir qu’il réponde aux questions. Toutes ses connaissances l’ont aidé à écrire des prédictions énigmatiques.

Que nous croyons ou pas dans son travail, il faut faire le trier avec les traductions foireuses et des copies modifiés.

De plus, Nostradamus ne donne pas de date dans ses prédictions, donc nous ne pouvons pas dire qu’elle se finisse en 2017. Mais vous me dirait qu’il y a des dates, il ne faut pas le voir comme une date mais une durée, un cycle. Des événements identiques se reproduisent plusieurs siècles plus tard.

♦ La guerre de religion qui frappera le XVIéme siécle et semble à celui que nous connaissons aujourd’hui avec la guerre contre Daech.

♦ La renaissance qui commence au XVéme siècle est un renouveau dans la société, grâce à l’imprimerie. Nous avons la même chose grace à l’électricité au XIXéme siècle.

0

Pyromancie

divination par le feu

 

    La pyromancie est l’étude des flammes. Il existe pleins de sous catégories à cet art, l’empyromancie est l’analyse des objets dans le feu ou après leur passage dedans, la lychnomancie est l’étude de la flamme des bougies…

Dans l’histoire du monde, la pyromanccie est surement une des premières technique divinatoire. Cependant, les premiers écrits qui certifie cette pratique, vienne de la Grèce avec Amphiaraos (héros et devin).

La technique est simple, il suffit de regarder le feu alors qu’on lance dedans des noix, des graines, de l’eau….. Nos ancêtres mettaient des vessies fermées avec de la laine, des corps graissés dans des cendres …. Le feu peut être de petites tailles ou de grandes, certains rituels se faisait alors que des gens dansaient autour (fête de la saint jean).

la forme, si lors de l’allumage, elle reste dense, c’est plutôt favorable. Si elle se partageait en deux ou trois, c’est de bonne augure. Si elle va sur un coté, c’est un signe de mort.

la taille, si le feu grossit c’est de bonne augure. Si le feu ne prends pas c’est de très mauvaise augure.

le crépitement des flammes est de mauvaises augures. Alors que des craquements forts, secs et bien séparer dans le temps est de bonne augure.

0

La flèche

direction du destin

……L’arc et la flèche sont des symboles cosmique. La flèche est un outils de chasse (un bout de bois avec au bout un métal, on tire sur l’animal avec un arc pour le tuer). Mais la flèche indique aussi une direction, le lieu où l’on regarde. La flèche est une icône universelle (curseur de souris informatique, guide de secours, indication des routes……);  il en existe des courbes, des cassé, des double sens…..

Elle symbolise le destin, la foudre et le pouvoir.

la flèche est vu comme un rayon de soleil, ce qui veut dire, qu’elle brise la noirceur pour apporter de la lumiére. Elle va vers la cible pour éclairer et tuer. Certains voyaient la flèche comme une déesse protectrice, elle met à l’abri du danger les archers mais elle occire les ennemis. Les Romains de l’antiquité, voyait la flèche comme une duperie et une tromperie, cependant ils ont vite changé d’avis quand ils l’ont utilisé pour la guerre.

C’est pour cela que la flèche est aussi symbole du pouvoir monarchique.

la flèche de cupidon: Cupidon (divinité de l’amour et fils d’aphrodite) avait un carquois remplis de flèche. Et quand il utilise ses flèches et qu’elle touche une cible, elle tombe amoureux de la première personne qui voit. Si c’est son reflet dans le miroir ou un ennemi ou un animal, ça peut être une vrai catastrophe.

les attributs des dieux : Apollon a un arc et des flèches, Artémis a un arc d’or et des flèches d’argent,  Cupidon a des flèches d’or ou de plomb, Chiron (sagittaire) a un arc et une flèche.

Cartomancie : le pique est aussi représenté par une flèche. C’est le symbole du pouvoir.

Symbolisme de la flèche :

♥ flèche vers le haut, symbole de droiture, de l’élévation des pensées

♥ flèche vers le bas, symbole du destin  voulut par les dieux (la punition divine, la pluie fertilisante….)

 

Bélomancie

…..La bélomancie vient du mot grecque « βέλος » qui se traduit « flèche ». Le mot a été traduit visuellement par nos ancêtres. La bélomancie un art divinatoire antique utilisaient par les peuples grecques et chaldéens. Dans les pays arabe, la divination par les flèches étaient interdite, car le démon était derrière certaines réponses divinatoires.

Utilisation

♦  Plusieurs flèches sont mis dans un carquois, chacune à une orientation, celle qui est choisit et la destination

♦  Plusieurs flèches sont tirés, chacune à un symbole, celle qui va le plus loin symbolise l’avenir

♦  Quand on est perdu, il suffit de tirer en l’air, la direction cela le lieu indiqué.

 

0

Ostéomancie

Divination avec des os d’animaux

 

     L’ostéomancie est une divination qui consiste à lire l’avenir dans les os. Nous retrouvons cette pratique dans le monde entier surtout dans le bassin méditerranéen, l’Asie et l’Amérique du nord. Cette science fut à son apogée de la préhistoire jusqu’au moyen âge. Pendant l’antiquité, elle était pratiqué par les aruspices (se sont des augures) et par les Chinois. Au cours des siècles, cette pratique a été mise aux oubliettes pour laisser place à d’autres sciences divinatoires (en Europe la cartomancie, en Asie la palomancie…), qui était plus en phase avec la vie de l’époque. Aujourd’hui, cette pratique a quasiment disparut pour des raisons éthiques. Nous retrouvons quelques cas d’ostémancie dans des rituels vaudous ou tribales.

 

Pratique

           Tout d’abord choisir l’animal en fonction de la symbolique de celui, pour qu’il soit en corrélation avec l’événement (guerre, famille…) que nous volons étudier.

    Exemple : la tortue porte sa maison, donc se sera sur l’avenir d’une société ou d’une famille.

Les animaux les plus souvent étudiés en ostéomancie sont :

♦ le bœuf

 ♦ le mouton

 ♦  le porc

 ♦  le cerf

♦  la tortue (étude des carapaces, la chéloniomancie)

♦  l’homme (souvent le crâne)

     Après le choix de l’animal, il faut le tuer grâce à un rituel. L’animal est tué que pour étudier l’avenir, pas pour être mangé ou autres. Puis il y a retrait de la chair et du sang de l’os, puis la découpe et le polissage toujours avec des outils bénits.

      ♦   L’étude est fréquemment pratiquée par pyromancie. Ce qu’il veut dire qu’il faut poser une lame ou une pointe chauffée  à blanc. Ce qui va créer une source de chaleur intense, donc l’os va craquer. Il suffit ensuite d’étudier les craquelures causées par la chaleur.

      En général, le voyant note sur l’os, la date, la question et  son analyse à la fin du rituel.

      ♦    La Scapulomancie est l’étude des os plats, souvent l’omoplate. Car ses os sont plus faciles à examiner, car ils ont des sillons, des trous et autres.

♦    Les osselets est un art divinatoire. Son origine est simple. Le voyant repartissait les morceaux de viande béni, quand tous avez mangé, ont regardé la qualité des os de chacun et cela donné des signes pour entrevoir l’avenir.