0

Grande Goule

Dragon poitevin

     A Poitiers (Vienne, Poitou Charente), vivait un dragon, qu’on appelait la Grand’Goule. Le monstre était une gargouille, un dragon des eaux (il vivait dans le Clain). Il est décrit avec une trés grande bouche, des dents aiguisés…

     Au moyen Age (VIéme siécle) à Poitiers, Sainte Radegonde, fonde une congrégation de religieuse, dans l’abbaye Sainte Croix. Quand les eaux du Clain inondaient les berges, la grand’Goule se faufilait dans les labyrinthes de Poitiers (là bas, il y a autant de rue sous terre que sur terre).

    Donc, le monstre se faufilait dans les labyrinthes et remontait jusqu’au souterrains de l’abbaye. Et dévorait les pauvres malheureuses qui s’y promenaient. Sainte Radegonde décida d’en finir avec ce monstre qui mangeait ses sœurs. Elle descendit dans les labyrinthes, munit d’eau bénite et du crucifix. Et quand elle le croisa, elle fit une prière et lui jeta de l’eau bénite au visage, le monstre s’enfuit à jamais dans les eaux du Clain et jamais on le croisa dans le labyrinthe de Poitiers.


      ♦  En patois charentais, la Goule c’est la bouche, donc avoir « une grande goule », se traduit par « parler fort » et avoir de la goule veut dire « parler beaucoup trop ».

      ♦  Le monstre s’appelle « la grand’goule » est non « grande Goule », le « e » de grande est naturellement avalé, car les charentais mangent les « e » quand ils parlent.

      ♦  Il existe une autre fin à la légende, St Radegonde n’aurait pas lancé de l’eau bénite, mais un gâteau « le broyer du poitou » ou « le casse-museau ». Le gâteau se serait casser sur le nez du monstre. Et oui, quand on mange un broyer, il faut le casser par son centre.

Visite les lieux de la légende

      Si vous voulez voir le lieu mythique où c’est passé la légende. Il vous faudra aller à Poitiers (Vienne, Poitou Charente) et vous placez face à l’église St Radegonde, ce lieu de culte à été fondé pour remercier la sainte d’avoir chassé la grand Goule.

carte googlemap

pour voir des représentations du dragon

♦ juste devant l’église St Radegonde, vous trouverez un boite de nuit, dans ce club vous trouverez au dessus du bar, un buste de dragon.

♦ au musée Sainte Croix de Poitiers, il y une représentation en bois du monstre.

…..Si vous avez fait le chemin, ne partez pas sans visiter Poitiers, il vous faudra une bonne journée voir plus si vous voulez tous voir et une bonne paire de chaussures (les côtes sont rudes). Poitiers est une ville historique qui est née autour du IIéme siècle, elle est fondé sur un promontoire et à ses pieds coule le Clain. La partie la plus ancienne le quartier épiscopal, qui part de la Cathédrale Saint Pierre, en passant par le Baptistaire Saint Jean, Église Sainte Radégonde et se finit dans les eaux du Clain. Vous observerez des maisons à pans de bois, des hôtels en pierre majestueux…. Puis vous avez la partie la plus haute et plus moderne, avec son centre vielle, son église Notre-Dame-la-Grande de Poitiers (fondée sur une structure romane, la cathédrale gothique est du XIVéme).

Publicités
0

Dragon Russe

Serpent du Mal incarné

     Dans la mythologie Russe, le dragon est vu comme du serpent, un démon. Car la Russie est placé entre deux continents et deux visions fort différente du dragons. Le dragon européen est de feu et celui de l’Asie est d‘eau. Le dragon Russe est la lutte entre le mal et la virginité.dragon-rouge

Tchoudo-Youdo

Ce dragon est associé au mal et aux malheur. Il prend la forme d’un dragon ou d’une baleine. Il est vu sous sa forme dragon, avec plusieurs têtes (souvent 6). Il vit dans le milieu aquatique donc ne crache pas de feu. Les sauroctones les traquent et trouvent souvent leur nid sous les ponts. Ils les tuent avec des sabres (épée utilisait en Russie) ou des massues. Il est écrit plusieurs techniques de mise à mort car ils ont plusieurs têtes et celle ci repoussent comme pour l’hydre.

Zmeï Gorynytch

Dragon d’eau a trois têtes qui vit dans les montagnes, il a pour caractéristique de dormir sur son trésor. Son trésor est composé de pièces, d’objet précieux, mais aussi d’humain souvent des princesses et des chevaliers. Il peut être mesquin car il a la capacité de se métamorphoser en humain, balai ou rocher.

0

Mandragore

Plante étrange, magie et mystère

 mandragore

     La mandragore est une vraie plante, que nous pouvons faire pousser dans nos jardins. C’est une plante vivace, avec des feuilles grasses et des jolies fleurs violettes ou blanches ou bleu. Mais c’est aussi, une plante toxique à manier avec des gants.

 

     Cependant, la mandragore est surtout une des plantes, les plus connues en magie. Elle est redoutable et terrifiante. Il est dit qu’elle pousse dans sous les pieds des gibets (les échafauds où l’on pendait les gens). La légende raconte que se serait le sperme des pendus qui la ferait pousser. (Sans rentrer dans les détails, les pendus hommes ont une érection quand  ils sont pendus, ne me demandais pas pourquoi ?)

 

     De plus, son implantation dans le sol est assez étrange, car elle peut avoir des racines très profondes environ 60 cm, ce qui lui donne des jambes. C’est pour cela que nos ancêtres l’ont assimilé à un corps humain avec pour cheveux, ses feuilles. Ensuite, c’est une plante qui s’enracine fortement au sol, alors les légendes racontent que lorsqu’on la sort du sol, elle se met à hurler. Son cri terrifie la personne et le tue sur place.

 

     En magie et en médecine, la mandragore a été utilisée pour ses propriétés hallucinatoires, anesthésiques et érotiques. Cette plante est utilisée pour le mal comme pour le bien. Mais les adaptes de magie Noire l’adorent, car elle a la faculté d’exaucer tous les vœux.

 miniature dragon

     Enfin, près de chez moi, dans le limousin, la mandragore n’est pas une plante magique, mais un dragon. Qui comme tous les dragons, aimait les princesses pour dessert et a été tué par un preux chevalier.

0

Sugaar

Serpent-dragon

pays_BasqueSugaar est une divinité secondaire de la mythologie basque. Il est aussi le compagnon de Mari (déesse mère), avec qui, il a eu deux filles Eguski (le soleil) et Ilargi (la lune) et deux fils Mikelats (bon esprit) et Atarrabi (Néant). Il vit dans les profondeur de les montagnes et de la terre.

Sugaar est représenté sous la forme d’un Serpent-dragon. Mais il ne faut pas le confondre avec un herensuge, qui est un serpent géant, qui est en lien avec la genése basque. Sugaar a un pouvoir sur la force de la nature, c’est un tempestaire. Il est responsable des orages et de la foudre dans le Pays Basque. Il est souvent associé au feu et dans les légendes (à Azkoitia, Betelu…) ont le désigne sous les traits d’un démon.

Il aurait eu une relation avec une princesse, qui aurait donné naissance au premier seigneur de la Biscaye (territoire du Pays Basque) mais les historiens n’ont pas trouvé la trace de ce personnage. Et surtout, son apparition date du Moyen âge à l’époque, pour légitimisme un rang royale. Les seigneurs faisaient écrire que l’un de nos parents ou grands parents étaient des dieux, des divinités.

paysbasque1

0

Calendrier Chinois

En chine, il y a deux calendriers, celui de l’état avec des fêtes en l’honneur au pays (la fête national, la fête de l’armée….) et un calendrier traditionnel. Ce deuxième calendrier est en lien avec le calendrier chinois (avec les animaux du « zodiaque » ). Il rythme le temps et les années. Nous autres français, nous rythmons le temps avec des fêtes en lien avec les saisons, la religion chrétienne et la république (exemple : noël fête de l’hiver puis chrétienne, 1ermai, fête du printemps puis de la république).

 

春节

Nouvel an chinois

1er jour du 1er mois lunaire , les chinois célèbre le Nouvel an chinois ou la fête du printemps (janvier/février en France). Dans beaucoup de calendrier (en France jusqu’au moyen âge), le printemps était le premier jour de l’année, pour symboliser la fin de l’hiver et le début des activités agricoles. Nous autres Hommes du XXIéme siècle, nous avons toute l’année des tomates, mais autrefois, les aliments n’étaient présent que à certaines périodes de l’année et pas toujours en quantité. Donc les Hommes priaient et remerciaient les dieux.astrochinoischévre

     Il y a fort longtemps, le monstre Nian descendait de son refuge et rodait une fois l’an, autour des maisons, terrorisaient les habitants et mangeaient tous sur son passage. Les chinois trouvèrent une stratégie pour le chasser . Dans la nuit de la nouvelle année,

miniature chinoise   ils accrochent des chiffons rouges aux portes, souvent des papiers rouges avec des messages collaient aux portes.

miniature chinoise   ils se barricadent à l’intérieur avec les bêtes. Ils veillent pendant la nuit, ils s’occupent en mangeant, en jouant ….

miniature chinoise   quand ils entendent le monstre, ils tapent sur des casseroles ou lancent des pétards, pour effrayer les esprits et surtout le monstre.

     Heureusement le dieu Ziwei (紫微) a enchainé le monstre. Depuis les chinois peuvent célébraient la nouvelle année en toutes quiétudes. Mais au cas où, ils ont continué à faire les mêmes rites, si jamais le monstre retirer ses chaines.

      Il a des améliorations avec le temps, le nouvel an chinois permet de faire le point et de repartir de bon pied. Ils font la veille de la nouvelle année, « un grand ménage de printemps » dans les maisons. Il faut jeter tout ce qui est inutile. Ils s’offrent des enveloppes rouges (des étrennes). Les fêtes de la nouvelle année, sont très important pour eux, elles durent plusieurs jours et il y a des visites aux temples, des parades, des réunions de familles….

元宵节

fête des lanternes

lanternechinoise15e jour du 1er mois lunaire, les chinois célèbrent la fête des lanternes (février en France). C’est une fête nocturne, ils préparent des lanternes qui vont faire danser le ciel. Les enfants depuis la dynastie Song (960 – 1279), doivent résoudre des énigmes.

Les lanternes peuvent être de grandes tailles et très décoratives ( dragon, lion…). Cependant la lanterne rouge est traditionnel, elle représente la bonne fortune.

     Il y a fort longtemps, le dieu Tianguan (dieu du ciel) était furieux contre les hommes, car un chasseur avait tué par accident un oiseau sacré. Heureusement pour les chinois, la fille de ce dieu descendit du ciel, pour les avertir son père allait bruler la terre pour punir les hommes. Un vieux homme eu l’idée, de lancer dans le ciel des lanternes et des pétards. Le dieu fut berné, il cru voir la terre en feu, alors il ne lança pas son gourou.

 端午节

fête des bateaux dragons

dragoncornu5e jour du 5e mois lunaire, la chine célèbre la fête des bateaux dragons (mai/juin en France).

  Il y a fort longtemps, « qu yuan » était un conseillé de l’empereur Chu. Il indiqua des stratégies politiques mais nul ne l’écouta, il dut partir. Pendant son exil, il écrit des poèmes. Quand le pays tomba dans les mains de l’ennemi, il se jeta de tristesse dans une rivière. Les habitants firent tous pour retrouver son corps et empêchaient les poissons de le manger.

miniature chinoise   ils jetèrent de l’alcool de riz dans la rivière, pour souler les poissons.

miniature chinoise   ils nourrirent les poissons avec des boulettes de riz entouraient de bambou ou de roseau « les zongzis »

miniature chinoise   ils firent peur aux poissons en ramant très vite à travers la rivière.

Depuis 1980, les courses de bateaux sont un sport à part entiére. Les chinois célèbrent toujours la mémoire de ce grand poète qui était conseillé  de l’empereur et avait vu l’avenir. Ils boivent de l’alcool de riz et des boulettes de riz. C’est aussi un temps, pour demander aux dieux : guérisons et protections. Ils confectionnent des sachets qu’ils portent autour de leur cou.

中元节

Fête des fantômes affamés

15e jour du 7e mois lunaire, les chinois célèbrent la fête des fantômes affamés (juillet/août en France). C’est une fête pour aider et calmer les esprits. Il se dit que lors de cette journée, les esprits qui ont eu des morts violentes, sans sépulture ou de mauvaises âmes, reviennent sur terre. De plus, au cours du 7e mois, les chinois n’entreprennent rien d’important, pas de mariage, de contrat, de déménagement … car cela peut apporter le malheur.

Les chinois offrent des denrées aux esprits, surtout du porc. La taille de l’animal représente la piétée de la personne. Ils mettent des fruits sacrés dans la bouche des cochons offerts aux esprits et aux gardiens de l’enfer.

中秋节

Fête de la lune

15e jour du 8e mois lunaire, les chinois célèbrent la fête de la lune japonaisetradition(Septembre en France).

Il y a fort longtemps, dans le ciel, il y avait 10 soleils, qui tournaient autour de la terre. Mais un jour, il illumina tous en même temps, la terre, qui se mit à bruler sur place. Alors, un archer décrocha de son arc les soleils, il n’en laissa qu’un. Les Hommes heureux de son exploit, le fit roi. Les années passées et son cœur fut corrompu par le pouvoir.

Un jour, il vola un élixir à la reine mère céleste. Mais sa femme but le contenue pour l’empêcher de commettre l’irréparable. Celle ci, gonfla puis s’envola dans le ciel et se fixa autour de la terre, dans une jolie sphère blanche.

Au cours de la fête de la lune, vous pourrez voir la pleine lune et peut être la femme de l’archer.  Et mangeait des gâteaux de la lune, une des rares pâtisseries chinoises.

重阳节

fête du double neuf

9e jour du 9e mois lunaire, les chinois célèbrent la fête du double neuf (Octobre en France). C’est une fête plus discrète et intime. Les chinois vont dans les lieux de sépultures, pour nettoyer les tombes. Autrefois, ils montaient dans les montagnes, beaucoup de corps étaient ensevelies. Ils s’occupent des chrysanthèmes.

0

Fenghuang

Le phénix chinois

     fenghuangLe fenghuang (凤凰)  veut dire phénix en chinois. Il se compose de deux mots  » feng (鳳) », qui symbolise la joie et le phénix mâle et de « huang (凰) » qui se traduit phénix femelle. Ensemble, il forme un oiseau mythique très important dans la culture chinoise.

Le Fenghuang est si l’on peut dire le roi des oiseaux en Chine, il est dit sage et doux avec son peuple. Il est rouge et bleu et d’autres couleurs flamboyantes. Visuellement, les représentations me font penser à un paon géant, mais il est dit coq pour la tête, serpent pour le cou, une peau de tortue pour le corps et le dos et sa queue est brillante comme des écailles de poissons.

Dans un légende chinoise, « le mariage du dragon et du phœnix« , il est expliqué que l’union d’un dragon et d’un phœnix est de bonne augure. De plus, le Fenghuang est dans la culture chinoise, un véritable totem et un des symboles fort des empereurs. L’empereur de chine a le dragon pour emblème, alors que sa femme (impératrice) a « le fenghuang ».  Ensuite, l’oiseau signifie la paix et l’harmonie,

Enfin, nous retrouvons d’autres légendes comme « le lac de l’ouest« , où le dragon et le phœnix vont se lier pour créer ensemble quelque chose.

1

Amphisbéne

 Créature mi serpent mi oiseau avec deux têtes.

     Cette créature est souvent dessinée sur les blasons.

Histoire

    amphisbéne Amphisbène vient du Grec « amphisaina », qui veut dire « marche par les deux bouts ». Pour les Grecques, il est venimeux et il ressemble plus à un gros serpent à deux têtes.

     Dans la mythologie Romaine, le premier Amphisbène serait né du sang qui a coulé de la tête tranché de Méduse. Ensuite, le moyen Age a adoré cette créature. L’amphisbène a été mis sur de nombreux blasons, pour symboliser la victoire du bien sur le mal (explication : il représente le courage des chevaliers à tuer ses horribles monstres). A partir de cette époque, l’amphisbène est plus représenté avec des pattes et des ailes.

     Dans le bestiaire du moyen Age, l’amphisbène est classé dans la famille des dragons et il aurait des vertus médicinales.

caractéristique

     L’amphisbène est mi oiseau, mi serpent avec deux têtes, souvent elles sont à l’opposer l’une de l’autre. Il y a toujours une des deux têtes qui est réveillée. Il est soit très petit de la taille d’un renard à très grand plus de trois mètres. Il se nourrit de cadavres et d’œuf. Il a pour caractéristique de mordre ses victimes, mais ne semble pas vénéneux. Il ne peut pas voler mais courir plus vite que l’éclair. Il a le don d’hypnose grâce à ses yeux aussi beaux que des diamants. Il a le don régénération comme l’hydre, il se recolle quand on le coupe en deux. Il est de couleur argenté ou noire.

     L’amphisbène est féminin ou masculin, certains pensent qui est même androgyne.
L’amphisbène est parfois mis en lien avec le basilic, car il peut lui aussi commander les autres serpents.